1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Esclavage en Libye : 13.000 migrants africains évacués
1 min de lecture

Esclavage en Libye : 13.000 migrants africains évacués

Les rapatriements ont pu avoir lieu grâce à des vols affrétés par des pays africains, deux mois après les révélations sur l'esclavage de migrants en Libye.

Des migrants sont vendus comme esclaves en Libye pendant leur fuite
Des migrants sont vendus comme esclaves en Libye pendant leur fuite
Crédit : Capture d'écran CNN
Lucie Valais & AFP

Deux mois après les révélations terribles sur l'esclavage de migrants, les évacuations ont commencé. Ainsi, 13.000 Africains ont été évacués de Libye depuis début décembre, a assuré lundi 29 janvier le président de la Commission de l'Union africaine (UA), Moussa Faki. "Nous recevons (des migrants, ndlr) jour par jour (...), les deux-tiers sont déjà rapatriés, et le processus continue", a-t-il affirmé à l'issue d'un sommet de l'UA à Addis Abeba, capitale de l'Éthiopie.

Début décembre, l'Union africaine avait dit ambitionner de rapatrier 20.000 migrants avant la mi-janvier, et si Moussa Faki a reconnu "un peu de retard", il a également assuré que le processus était "en cours". Après les révélations récentes de migrants noirs vendus "comme des esclaves" en Libye, neuf pays européens - dont la France - et africains appuyés par l'ONU, l'Union européenne et l'Union africaine, ont décidé de mener des "opérations d'évacuation d'urgence" de migrants victimes de trafiquants. 

Les rapatriements ont notamment pu avoir lieu grâce à des vols affrétés par des pays africains. Le Niger et le Rwanda ont par ailleurs offert l'asile à ceux qui ne pouvaient pas retourner dans leur propre pays. La Libye, où des autorités rivales ainsi que de nombreuses milices, se disputent le pouvoir, a sombré dans le chaos après la chute du régime de Mouammar Kadhafi en octobre 2011. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/