1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Escalade de violences à Gaza : le point sur la situation
2 min de lecture

Escalade de violences à Gaza : le point sur la situation

Israël a accepté une trêve proposée par l'Égypte. Ce conflit est le pire entre l'Etat hébreu et les organisations armées de Gaza depuis la guerre de mai 2021.

Des Palestiniens récupèrent des biens dans les décombres de leur maison, à la suite des frappes aériennes israéliennes sur la ville de Gaza, le 7 août 2022.
Des Palestiniens récupèrent des biens dans les décombres de leur maison, à la suite des frappes aériennes israéliennes sur la ville de Gaza, le 7 août 2022.
Crédit : MAHMUD HAMS / AFP
Escalade de violences à Gaza : le point sur la situation
00:01:31
Stéphane Amar & AFP - édité par Charlène Slowik

Israël vient d'accepter une trêve proposée par l'Egypte ce dimanche 7 août, selon les services de sécurité égyptiens. Cela intervient en pleine escalade de violences entre Israël et Gaza. Le bilan humain ne cesse de grimper avec au moins 31 Palestiniens tués dont six enfants. Le groupe visé par l'armée israélienne, le Jihad islamique, a répliqué par des tirs de roquettes ce matin, dimanche 7 août, visant Jérusalem.

Les sirènes d'alerte ont retenti dans les rues de Jérusalem, ce qui est assez rare car la ville est située à plus de 70 kilomètres de la bande de Gaza et à 700 mètres d'altitude. Ces tirs surviennent alors que des centaines d'Israéliens sont rassemblés dans la Vieille Ville à l'occasion d'une fête juive, faisant craindre des violences alors que des nationalistes se rendent sur l'esplanade des Mosquées.

Les tirs de roquette, comme 97% des projectiles lancés, ont été interceptés par le système anti-missile israélien, ce qui montre que le Jihad islamique a retrouvé toutes ses capacités offensives depuis les affrontements de mai 2021. Ces tirs sont pris très au sérieux car Jérusalem est un symbole fort. Il s'agit de la capitale d'Israël, même si très peu de pays la reconnaisse comme telle à travers le monde, excepté les États-Unis. Jérusalem est aussi une ville disputée, au cœur du conflit israélo-palestinien.

Le chef de l'extrême droite israélienne s'est rendu sur l'esplanade des mosquées dans la ville de Jérusalem pour encourager l'armée à frapper encore plus fort Gaza. "Si nous reculons, ils continueront", a-t-il déclaré. L'armée poursuit ses opérations mais laisse entendre qu'elles pourraient se terminer plus tôt que prévu car la plupart des objectifs auraient été atteints. Les principaux chefs militaires du mouvement à Gaza, Tayssir Al-Jabari et Khaled Mansour, ont été tués, selon l'armée, une annonce confirmée par le Jihad islamique.

L'Égypte a travaillé "sans relâche" pour ramener le calme

À lire aussi

Le Hamas, mouvement islamiste qui gouverne Gaza depuis 2007, a alerté dans un communiqué contre ces "incursions" israéliennes qui pourraient mener à une situation "incontrôlable". "La résistance" est "unie dans la bataille" contre Israël, a assuré Fawzi Barhoum, un porte-parole du Hamas, groupe ayant livré plusieurs guerres à l'Etat hébreu mais qui n'a pas jusqu'ici pris part à la confrontation armée. 

Celle-ci est la pire entre l'Etat hébreu et des organisations armées de Gaza depuis la guerre de mai 2021 qui avait fait en onze jours 260 morts côté palestinien, parmi lesquels des combattants, et 14 morts en Israël, dont un soldat, d'après les autorités locales.

L'Égypte, intermédiaire historique entre Israël et les groupes armés de Gaza, a proposé une médiation entre les deux belligérants afin de mettre fin à l'escalade. Le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi, avait affirmé samedi travailler "sans relâche" pour ramener le calme. Cette médiation a donc amené Israël à accepter une trêve proposée par l'Egypte.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/