1 min de lecture Égypte

Erdogan dénonce un retour à l'"Égypte antique" après la condamnation à mort de Morsi

Le président turc Recep Tayyip Erdogan a fustigé la condamnation à mort de l'ex-président égyptien, accusant l'Occident de "fermer les yeux" sur le coup d'État de 2013.

Le président turc Recep Tayyip Erdogan le 13 mai 2015.
Le président turc Recep Tayyip Erdogan le 13 mai 2015. Crédit : GENT SHKULLAKU / AFP
Nicolas Marischaël avec sa famille dans son atelier-boutique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Le président turc Recep Tayyip Erdogan a dénoncé ce samedi 16 mai la condamnation à mort de l'ex-président islamiste Mohamed Morsi par un tribunal égyptien. L'ancien dirigeant égyptien, "qui avait été choisi par 52% des électeurs, a malheureusement été condamné à mort. L'Égypte revient à l'Égypte antique", a fustigé le chef d'État turc lors d'un rassemblement à Istanbul.

Recep Tayyip Erdogan a accusé l'Occident de "fermer les yeux"
sur le coup d'État de 2013 ayant évincé Mohammed Morsi du pouvoir. Il a aussi reproché aux Occidentaux "regarder en spectateurs cette exécution en Égypte", leur rappelant que la Turquie comme les pays de l'Union Européenne avaient aboli la peine de mort.

Le cas de Morsi au cœ des relations entre l'Égypte et la Turquie

Le gouvernement islamo-conservateur de REcep Tayyip Erdogan, alors Premier ministre, était un proche soutien de l'islamiste Mohamed Morsi après son élection à la tête de l'Égypte en 2012, espérant qu'il aiderait à ranimer l'influence de la Turquie dans la région. La Turquie s'était insurgée contre sa destitution par l'armée, une manœuvre soutenue par l'Arabie Saoudite. Les relations diplomatiques entre l'Égypte et la Turquie s'étaient sévèrement dégradées.

Le président Erdogan a attaqué à de multiples reprises son homologue égyptien actuel Abdel Fattah al-Sissi dans des discours. Avant la condamnation à mort de Mohamed Morsi, des signes de rapprochement semblaient cependant s'être fait jour dans les relations entre les deux pays, alors que la Turquie cherche à améliorer ses rapports avec l'Arabie Saoudite.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Égypte Mohamed Morsi Recep Tayyip Erdogan
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants