1 min de lecture Société

"En Chine, il faut un permis pour avoir un chien", explique Isabelle Saporta

BILLET - Ce vendredi 2 novembre, je vous ai dégoté une info incongrue qui n'est pas piquée des vers : une ville de l'Est de la Chine a mis en place un permis à point pour les propriétaires de chiens...

Isabelle Saporta C'est Comme ça Isabelle Saporta iTunes RSS
>
"En Chine, il faut un permis pour avoir un chien", explique Isabelle Saporta Crédit Image : iStock | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Isabelle Saporta
Isabelle Saporta et Leia Hoarau

Ou le civisme à la schlague. Qu'on se le dise, en Chine, on ne rigole pas avec la bienséance. Parce que sans punition pas de société qui file droit. Aussi, bien certains qu'humains et canidés n'apprendraient le savoir-vivre qu'à coups de trique, les Chinois ont mis en place un permis à point fort tatillon. 

Au début, vous et votre animal de compagnie, disposez d’un petit pécule de 12 points mais attention, parce que c'est comme avec la voiture, les points filent à une vitesse A-HU-RI-SSANTE !

Un chien sans laisse, c'est moins trois points. Moins 6 si c'est une récidive. Faut dire, vous ne méritez que ça, plus une amende de 60 euros. Et attention, la laisse ne doit pas excéder 1,50 mètre sinon, au piquet ! Bien entendu, quand vous promenez Médor, c'est comme quand vous êtes au volant de votre auto : jamais sans un permis canin en bonne et due forme. C'est la base.

Et puis, s'il vous plaît, maintenez-les sveltes vos chiens. De toute façon si ce n'était pas le cas, ils n'auraient plus le droit de se promener dans certains quartiers. Et attention : un chien par foyer, pas deux. 

Mais quelles sont les conséquences ?

À lire aussi
Jean-Paul Delevoye, haut-commissaire à la réforme des retraites réforme des retraites
Retraites : rendement, cotisations, gouvernance... Que cache le projet de réforme ?

Et le petit malin qui d'aventure oserait braver la loi, se verrait instantanément confisquer son chien. Chien que les autorités se donnent alors le droit de battre à mort pour nous faire les pieds. Ben oui, parce que manifestement, dans le règlement chinois, le bien-être animal, lui, ne rapporte aucun point. 

Et si l'on perd tous ses points, eh bien c'est comme en voiture : faut repasser son permis. Et tant que vous n'arriverez pas à le décrocher, votre chien, lui, il reste à la fourrière. Je sens qu'elle vous fait rêver cette jolie société du flicage infantilisant. Non ? Moi non plus... C'est comme ça.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Société Chiens Chine
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7795411318
"En Chine, il faut un permis pour avoir un chien", explique Isabelle Saporta
"En Chine, il faut un permis pour avoir un chien", explique Isabelle Saporta
BILLET - Ce vendredi 2 novembre, je vous ai dégoté une info incongrue qui n'est pas piquée des vers : une ville de l'Est de la Chine a mis en place un permis à point pour les propriétaires de chiens...
https://www.rtl.fr/actu/international/en-chine-il-faut-avoir-un-permis-pour-avoir-un-chien-explique-isabelle-saporta-7795411318
2018-11-02 08:27:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/nQuDMrF-M7if6OrSzDhuvA/330v220-2/online/image/2016/0706/7783991323_le-chien-est-il-le-meilleur-ami-de-l-homme.jpg