4 min de lecture Sommet de l'OTAN

Emmanuel Macron et Donald Trump attendus au sommet de l'OTAN

REPLAY - La presse française attend la rencontre entre Emmanuel Macron et Donald Trump, à l'occasion du sommet de l'OTAN, ce jeudi 25 mai.

Revue de Presse - La Revue de Presse Amandine Bégot iTunes RSS
>
Emmanuel Macron et Donald Trump attendus au sommet de l'OTAN Crédit Image : Thomas Samson / AFP | Crédit Média : Marie Guerrier | Durée : | Date : La page de l'émission
Marie Guerrier
Marie Guerrier Journaliste RTL

Le Figaro propose au président français un "vade mecum", une sorte de manuel pour préparer sa rencontre avec Donald Trump. Emmanuel Macron déjeune avec son homologue américain, ce jeudi 25 mai à Bruxelles, à l'occasion du sommet de l'OTAN. "Il peut commencer à choisir ses chaussures avec soins", écrit Philippe Gélie, car apparemment c'est un détail qui retient l'attention de Donald Trump. "J'adore ces chaussures! Ouah mon gars, ces chaussures !" a-t-il lancé dimanche 21 mai au maréchal égyptien Al Sissi, rencontré en Arabie Saoudite. La flatterie est aussi un moyen sûr d'entrer dans les bonnes grâces du chef de la Maison-Blanche. Le Figaro poursuit : "Si Emmanuel Macron a quelques graphiques à lui soumettre, c'est encore mieux !" En effet, les membres de l'OTAN et du G7 qui vont rencontrer Donald Trump ces jours ci à Bruxelles et en Sicile, ont été invités à limiter leur discours à quatre minutes pour tenir compte de sa faible capacité d'attention et d'y associer des visuels autant que possible. "Le type est un bâtisseur a expliqué un collaborateur, il a passé toute sa vie à regarder des plans d'architecte."

Les photos de la bombe de Manchester publiées

Des photos de la bombe de Manchester ont été publiées par le New York Times, ce jeudi 25 mai. On voit des morceaux de tissus noirs et bleus turquoise déchiquetés. Ils font penser que le kamikaze portait l'engin explosif dissimulé soit dans un gilet, soit dans un sac à dos. "La bombe se trouvait dans un récipient métallique léger" écrit le journal américain. Le tueur tenait vraisemblablement un petit interrupteur dans la main. D'autres photos montrent entre les taches de sang sur le carrelage, des morceaux d'écrou et des vis contenus dans la bombe.

Un guide à l'usage des nouveaux ministres

Matignon élabore une circulaire sur la méthode de travail pour la plus grande efficacité  de l'action gouvernementale. On y trouvera les termes "solidité, loyauté et discrétion", rapporte cette semaine l'hebdomadaire Le Point. Le président veut s'assurer que tout est verrouillé, ou "coordonné" préfère dire Matignon. Mais "gare au dérapage" écrit Le Point : le Chef Macron garde un œil sur tout, rien ne lui échappe. Chaque tweet des ministres, chaque intervention télé, radio, chaque entretien dans la presse... Armé de son téléphone, manager des temps modernes, Macron distribue les bons points par SMS ou via la messagerie cryptée Telegram. Tous ceux qui ont le loisir de l'observer, en journée, en soirée et même la nuit vous relatent abasourdis ses doigts qui virevoltent sur le clavier sans jamais s'arrêter. Emmanuel Macron écrit à tout le monde tout le temps. Pour l'heure, tous ces nouveaux ministres veulent voir dans cette attention du président une bienveillance rassurante.

Richard Ferrand, premier accroc du quinquennat ?

"Ça n'a pas traîné" écrit Bernard Maillard dans Le Républicain Lorrain. Une semaine après la formation du gouvernement, le ministre de la Cohésion des territoires inaugure le feuilleton des affaires. Les révélations du Canard enchaîné jettent un vilain doute sur le rapport à l'argent de ce très proche d'Emmanuel Macron. "Le pari de la République irréprochable serait-il un pari impossible" demande l'éditorialiste ? "C'est vrai que tout est légal, note Jean-Marc Chevauché dans Le Courrier Picard, mais il rappelle que c'était aussi l'axe de défense de François Fillon." Dans Les Dernières Nouvelles d'Alsace, Didier Rose écrit : "Un soupçon s'invite au gouvernement sans plus. Pour un mouvement pressé de tourner la page des affaires, c'est beaucoup." Dans Le Journal de la Haute Marne, Patrice Chabanet estime qu'on saura vite si l'affaire fera "pschitt" comme dirait Chirac ou si elle ouvre un feuilleton, si c'est un simple couac de démarrage pour l'équipe gouvernementale ou un premier accroc sérieux. 

"Tenez votre droite !" titre Le Parisien

À lire aussi
Donald Trump au sommet de l'Otan le 11 juillet 2018 sommet de l'OTAN
Otan : Trump consterne ses alliés en leur demandant de payer plus pour la défense

Le titre fait référence au bon usage des escalators. En France, il n'y a pas de règle écrite, contrairement à ce que l'on peut lire dans le métro à Londres par exemple. Mais dans la pratique, tous les Parisiens connaissent cette règle. Si vous prenez un escalator et que vous comptez vous laisser porter par la mécanique, restez à droite. La gauche est réservée à ceux qui veulent monter les marches plus vite. Il faut donc laisser la voie de gauche libre pour les gens plus pressés. Un groupe s'est créé sur Facebook pour condamner ceux qui restent immobiles à gauche dans l'escalator. 

Le Parisien nous rappelle qu'en 2013, la RATP avait édité une affiche : on y voyait deux personnes à tête d'oiseaux se tenant tendrement par la main et bloquant l'escalator. Le slogan : qui roucoule au milieu du passage crée forcément un embouteillage. Seulement voilà, on découvre ce jeudi matin qu'en fait, il vaudrait peut-être mieux que chacun reste tranquille dans les escalators. Une étude dans le métro de Londres montre que sur un escalator de 23 mètres de long, quand la file de gauche reste ouverte aux marcheurs, l'escalator transporte 81 personnes à la minute. Par contre quand les voyageurs sont statiques, l'un à gauche et l'autre à droite, deux personnes par marche, l'escalator peut transporter 112 personnes par minute. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Sommet de l'OTAN Donald Trump Emmanuel Macron
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants