1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Écosse : des protections hygiéniques gratuites pour les femmes précaires
1 min de lecture

Écosse : des protections hygiéniques gratuites pour les femmes précaires

L'Écosse est le premier pays à financer les tampons et serviettes hygiéniques de ses habitantes à revenu limité.

Les tampons hygiéniques ne favorisent pas les chocs toxiques
Les tampons hygiéniques ne favorisent pas les chocs toxiques
Floriane Valdayron

C'est une première mondiale. Les Écossaises à revenu limité pourront désormais bénéficier gratuitement de tampons et serviettes hygiéniques. Le gouvernement est derrière cette initiative : il y  a un an, la ville d'Aberdeen (228.420 habitants), dans le Nord-Est de l'Écosse, avait fait office d'essai. Des produits gratuits avaient été distribués à plus de 1.082 femmes et jeunes filles. Objectif aujourd'hui : atteindre le chiffre de 18.000, dans tout le pays. Pour cela, le gouvernement va financer l'association FareShare à hauteur de 500.000 livres.

L'annonce a été diffusée ce mercredi 30 mai sur le site du gouvernement écossais. Une citation d'Angela Constance, la secrétaire à l'Égalité, y est relatée : "L'essai à Aberdeen nous a aidé à comprendre les barrières auxquelles certaines personnes font face quand il est question d'accéder aux produits sanitaires. (...) C'est inacceptable que quiconque en Écosse ne puisse y avoir accès". 

La précarité menstruelle existe aussi en France

Non seulement des serviettes et tampons seront distribués aux femmes à revenu limité, mais le projet concerne également les collèges, les lycées et les universités, où des stocks seront mis à disposition dès le mois d'août. Cette décision, ainsi que l'essai à Aberdeen, font écho à un problème médiatisé en Grande-Bretagne l'an passé : celui des jeunes femmes obligées de manquer les cours ou de se faire acheter des protections hygiéniques par leurs professeurs. 

En France, la précarité menstruelle est depuis peu mise en lumière. L'estimation des dépenses consacrées à l'achat de protections hygiéniques varie entre cinq et sept euros par mois ; un budget considérable, notamment pour les étudiantes.

À écouter aussi

Depuis avril, la mutuelle étudiante LMDE les rembourse jusqu'à 25 euros par an sur présentation des tickets de caisse. Si les Restos du Cœur font partie des rares associations à distribuer des tampons et des serviettes, en 2018, le sujet est encore tabou. 

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.