2 min de lecture Russie

Russie : un Américain arrêté pour espionnage appelle Donald Trump à l'aide

Écroué pour espionnage en Russie, Paul Whelan, citoyen américain et ex-Marine, a sollicité le soutien de Donald Trump lors de son audience au tribunal de Moscou ce jeudi 20 juin. Il invite le Président américain a "tweeter" ses intentions.

Paul Whelan dans le box des accusés à Moscou en janvier 2019
Paul Whelan dans le box des accusés à Moscou en janvier 2019 Crédit : Mladen ANTONOV / AFP
WP_20170503_044%5b2535%5d
Joanna Wadel
Journaliste

Il avait été arrêté fin décembre 2018 à Moscou et accusé d'espionnage. L'Américano-britannique Paul Whelan en appelle désormais au soutien de Donald Trump. C'est lors d'une audience au tribunal de Moscou ce jeudi 20 juin que le prévenu a appelé publiquement le président américain à "défendre farouchement" les citoyens américains dans le monde.

"Monsieur le Président, nous ne pouvons pas préserver la grandeur de l'Amérique si nous ne défendons pas farouchement ses citoyens où qu'ils soient dans le monde", a déclaré Paul Whelan, cité par les agences russes lors de l'audience qui a prolongé sa détention provisoire jusqu'au 29 août. "Tweetez vos intentions" à ce sujet, a-t-il ajouté à l'adresse du 45e président américain, très actif sur Twitter.  

Également détenteur de la citoyenneté canadienne et irlandaise, l'homme a demandé aux "dirigeants d'Ottawa, Londres, Washington et Dublin" de lui venir en aide "à travers des déclarations publiques de soutien". Il a également dénoncé un "kidnapping politique absurde" et des pressions visant à lui arracher des aveux en prison. 

Une monnaie-d'échange contre une espionne russe ?

L'ex-Marine avait été arrêté le 28 décembre 2018 dans un contexte déjà lourd d'affaires de ce type entre la Russie et les Occidentaux. Les services de sécurité russes (FSB) affirment l'avoir interpellé "pendant qu'il commettait un acte d'espionnage", ce qu'il dément. Il encourt une peine pouvant aller jusqu'à vingt ans de réclusion

À lire aussi
Un patron démissionne après une liaison avec une espionne russe espionnage
États-Unis : un patron démissionne après une liaison avec une espionne russe

En février, son avocat avait affirmé que son client avait été piégé par une connaissance qui lui aurait transmis une clé USB contenant ce que Paul Whelan pensait être des photographies prises lors d'un séjour précédent en Russie en sa compagnie. 

Certains observateurs estiment que son arrestation est liée à celle de Maria Butina en juillet 2018 à Washington. Citoyenne russe, cette dernière avait été condamnée fin avril à 18 mois de prison par un tribunal de Washington pour avoir infiltré l'appareil politique américain à travers ses liens avec la NRA, le puissant lobby pro-armes. Selon les hypothèses envisagées, Paul Whelan pourrait servir de monnaie d'échange. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Russie Espionnage États-Unis
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7797892455
Russie : un Américain arrêté pour espionnage appelle Donald Trump à l'aide
Russie : un Américain arrêté pour espionnage appelle Donald Trump à l'aide
Écroué pour espionnage en Russie, Paul Whelan, citoyen américain et ex-Marine, a sollicité le soutien de Donald Trump lors de son audience au tribunal de Moscou ce jeudi 20 juin. Il invite le Président américain a "tweeter" ses intentions.
https://www.rtl.fr/actu/international/donald-trump-un-americain-arrete-pour-espionnage-en-russie-l-appelle-a-l-aide-7797892455
2019-06-20 20:10:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/D-rymufUXNoaoGxrzXXCrw/330v220-2/online/image/2019/0620/7797892555_paul-whelan-dans-le-box-des-accuses-a-moscou-en-janvier-2019.jpg