1 min de lecture Smic

Smic : "Entre 1968 et aujourd'hui, le monde a complètement changé", explique Lenglet

ÉDITO - Emmanuel Macron a présenté lundi soir une mesure pour augmenter les salariés au smic, au moyen de la prime d'activité.

LENGLET 245300 Lenglet-Co François Lenglet
>
SMIC : "Entre 1968 et aujourd'hui, le monde a complètement changé" explique Lenglet Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
LENGLET 245300
François Lenglet et William Vuillez

C'est vrai qu'il y avait une tradition du "coup de pouce au smic". Elle a été inaugurée par ce qu'on appelle les accords de Grenelle, en mai 1968, pour mettre fin aux grèves qui paralysaient le pays. Le smig, c'est ainsi qu'on l'appelait, avait été augmenté de 35% à cette occasion. Mais entre 1968 et aujourd'hui, le monde a complètement changé.

La grande différence avec 1968, c'est qu'on ne peut plus dévaluer. C'était la technique utilisée à l'époque : on augmentait les salaires, et six mois plus tard, le franc était dévalué, pour retrouver des coûts de production qui permettaient d'exporter. En 1969, peu après mai 68, le franc est dévalué de 11%. Qui dit dévaluation, dit aussi inflation,  hausse des prix, qui pénalisait le pouvoir d'achat.

Le smic a pourtant continué à augmenter car on a trouvé un substitut : la baisse des charges. On augmentait le salaire direct et la collectivité payait pour les charges sociales, de façon à ne pas augmenter le coût du travail. Car un coût du travail élevé, c'est moins de créations d'emplois. C'est Balladur qui a inventé ce système, en 1993, considérablement développé par Martine Aubry, en 2000, au moment du passage aux 35 heures. Mais ça n'a pas suffi.

À lire aussi
La prime d'activité est versée le 5 du mois société
Prime d'activité : plus que 2 jours pour la percevoir dès février

Prime d'activité

On a donc inventé la prime d'activité, c'est à dire une subvention directe, non plus aux entreprises sous la forme de baisse des charges, mais aux salariés eux-mêmes, sous la forme d'une allocation complémentaire de revenu.

C'est cette prime d'activité que Macron a augmentée de 80 euros lundi, pour arriver à une progression du smic net de 100 euros. C'est la forme moderne du coup de pouce. En fait, voilà vingt cinq ans que l'augmentation des salaires peu qualifiés, est payée en bonne partie par l'état, et non pas par les employeurs.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Smic Emmanuel Macron Prime
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7795896133
Smic : "Entre 1968 et aujourd'hui, le monde a complètement changé", explique Lenglet
Smic : "Entre 1968 et aujourd'hui, le monde a complètement changé", explique Lenglet
ÉDITO - Emmanuel Macron a présenté lundi soir une mesure pour augmenter les salariés au smic, au moyen de la prime d'activité.
https://www.rtl.fr/actu/conso/smic-entre-1968-et-aujourd-hui-le-monde-a-completement-change-explique-lenglet-7795896133
2018-12-12 10:44:33
https://cdn-media.rtl.fr/cache/fg7W5YrsIUVBrsvLcgXgXA/330v220-2/online/image/2018/1003/7795038910_lenglet-795.jpg