1 min de lecture Daesh

Donald Trump annonce la mort d'Abou Bakr al-Baghdadi, le chef de Daesh

Le président américain a annoncé lors d'une allocution télévisée le décès du chef de Daesh, Abou Bakr al-Baghdadi, visé par un raid aérien en Syrie.

>
Le journal RTL de 15h du 27 octobre 2019 Crédit Image : BRENDAN SMIALOWSKI / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
Sylvain Zimmermann
Sylvain Zimmermann
et AFP

"Abou Bakr al-Baghdadi est mort". Donald Trump a annoncé ce dimanche 27 octobre le décès du chef de Daesh, Abou Bakr al-Baghdadi, lors d'une opération militaire américaine dans le nord-ouest de la Syrie.

"Abou Bakr al-Baghdadi est mort", a déclaré le président des États-Unis lors d'une allocution depuis la Maison Blanche. "Il a déclenché sa ceinture d'explosifs", a expliqué le président américain, avant d'ajouter avec peu de finesse que le dirigeant de l'État islamique est décédé "comme un chien".
Plusieurs médias américains avaient annoncé plus tôt dans la journée, en citant des sources au Pentagone, que le grand chef de Daesh a été la cible ce samedi d'une opération secrète dans la province d'Idleb au nord de la Syrie, une opération des forces spéciales approuvée par le Président Donald Trump. "Quelque chose d'énorme vient de se passer", avait tweeté le président des États-Unis, avant de promettre une annonce "très importante".

Le chef du groupe État islamique, Abou Bakr al-Baghdadi, tué dimanche dans une opération américaine en Syrie, aura toujours vécu terré dans l'ombre, même lorsque, autoproclamé "calife", il présidait aux destinées de sept millions de personnes en Syrie et en Irak.

Surnommé le "fantôme", il a d'abord été un étudiant en religion timide puis un combattant jihadiste de second rang. Mais cet Irakien de 48 ans est parvenu à réaliser l'alliance entre jihadistes convaincus venus du monde entier et anciens militaires de l'armée de Saddam Hussein, laïque et socialiste, atout clé pour conquérir en 2014 un territoire grand comme la Grande-Bretagne.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Daesh Terrorisme Donald Trump
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants