1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. DIAPORAMA - Les images impressionnantes du typhon Hato en Chine
1 min de lecture

DIAPORAMA - Les images impressionnantes du typhon Hato en Chine

Le typhon Hato qui a déferlé sur Hong Kong et dans le sud de la Chine a fait au moins 17 morts.

Les images impressionnantes du typhon Hato en Chine
Les images impressionnantes du typhon Hato en Chine
Crédit : Vincent Yu/AP/SIPA
Les images impressionnantes du typhon Hato en Chine
Le typhon Hato a déferlé sur Hong Kong et dans le sud de la Chine.
Plusieurs arbres, grues et échafaudages ont été arrachés par l'impressionnante tempête.
Les médias locaux ont diffusé des images de voitures submergées et de gens en train de nager dans la rue.
Ce typhon a été accompagné de rafales de vents allant jusqu'à 168 kilomètres heure.
Depuis mercredi les autorités ont décrété le niveau d'alerte maximal à la tempête face au typhon.
C'est la troisième fois depuis 1997 que la Chine met en place le niveau d'alerte 10.
Les rues de Hong Kong, habituellement noires de monde, étaient désertes.
Hong Kong ne déplore cependant aucun mort.
Les rafales ont aussi touché le paradis du jeu en Chine, la ville de Macao, faisant au moins 9 morts et une centaine de blessés.
Les casinos de la ville de Macao ont été plongés dans le noir.
Le chef du gouvernement local, Fernando Chui, a expliqué: " Ces deux derniers jours, nous avons vécu une épreuve extrêmement difficile."
Les images impressionnantes du typhon Hato en Chine Crédits : Vincent Yu/AP/SIPA
Le typhon Hato a déferlé sur Hong Kong et dans le sud de la Chine. Crédits : AP/SIPA
Plusieurs arbres, grues et échafaudages ont été arrachés par l'impressionnante tempête. Crédits : CHINE NOUVELLE/SIPA
Les médias locaux ont diffusé des images de voitures submergées et de gens en train de nager dans la rue. Crédits : AP/SIPA
Ce typhon a été accompagné de rafales de vents allant jusqu'à 168 kilomètres heure. Crédits : CHINE NOUVELLE/SIPA
Depuis mercredi les autorités ont décrété le niveau d'alerte maximal à la tempête face au typhon. Crédits : CHINE NOUVELLE/SIPA
C'est la troisième fois depuis 1997 que la Chine met en place le niveau d'alerte 10. Crédits : CHINE NOUVELLE/SIPA
Les rues de Hong Kong, habituellement noires de monde, étaient désertes. Crédits : AP/SIPA
Hong Kong ne déplore cependant aucun mort. Crédits : CHINE NOUVELLE/SIPA
Les rafales ont aussi touché le paradis du jeu en Chine, la ville de Macao, faisant au moins 9 morts et une centaine de blessés. Crédits : CHINE NOUVELLE/SIPA
Les casinos de la ville de Macao ont été plongés dans le noir. Crédits : NEWSCOM/SIPA
Le chef du gouvernement local, Fernando Chui, a expliqué: " Ces deux derniers jours, nous avons vécu une épreuve extrêmement difficile." Crédits : NEWSCOM/SIPA
1/1
Essia Lakhoua & AFP

Depuis mercredi 23 août, les autorités hongkongaises ont décrété le niveau d'alerte maximal à la tempête face au typhon Hato. C'est la troisième fois depuis 1997 que la Chine met en place le niveau d'alerte 10. Ce typhon a été accompagné de rafales de vents allant jusqu'à 168 kilomètres heure. Plusieurs arbres, grues et échafaudages ont été arrachés par l'impressionnante tempête. Les rues de Hong Kong, habituellement noires de monde, étaient désertes. La ville chinoise ne déplore cependant aucun mort, ce qui s'explique par la longue expérience des autorités Hongkongaises en la matière.

Les rafales ont aussi touché le paradis du jeu en Chine, la ville de Macao, faisant au moins 9 morts et une centaine de blessés. Les casinos de la ville ont été plongés dans le noir, certains fonctionnant grâce à des générateurs et d'autres ont été obligés de fermer leurs portes. Les médias locaux ont diffusé des images de voitures submergées et de gens en train de nager dans la rue alors que le typhon Hato déferlé sur la région.

Le chef du gouvernement local, Fernando Chui, a expliqué à la presse : "Ces deux derniers jours, nous avons vécu une épreuve extrêmement difficile. Hato est le plus puissant typhon en 53 ans et a provoqué des dégâts considérables à Macao". Il a aussi annoncé la démission du chef des services de météorologie : "Face à ce désastre, nous reconnaissons que nous n'en avons pas fait assez, qu'il y a place pour l'amélioration. Au nom du gouvernement de Macao, je présente mes excuses aux habitants".

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/