2 min de lecture États-Unis

DIAPORAMA - Aux États-Unis, le Midwest affronte une vague de froid historique

Plus de 60 millions d'habitants du nord-est des États-Unis affrontent des températures historiquement basses, allant jusqu'à -50 degrés Celsius.

Plus de 60 millions de personnes sont concernées par cette alerte au grand froid Crédits : Kerem Yucel / AFP | Date : 30/01/2019
10 >
Plus de 60 millions de personnes sont concernées par cette alerte au grand froid Crédits : Kerem Yucel / AFP | Date : 30/01/2019
Un cycliste dans les rues de Detroit où sévit un froid polaire le 29 janvier 2019 Crédits : JEFF KOWALSKY / AFP | Date : 30/01/2019
Un homme emmitouflé passe devant une église à Détroit Crédits : JEFF KOWALSKY / AFP | Date : 30/01/2019
Detroit affronte des températures négatives record Crédits : JEFF KOWALSKY / AFP | Date : 30/01/2019
Une équipe enlève la neige à l'extérieur d'une banque de Minneapolis Crédits : STEPHEN MATUREN / AFP | Date : 30/01/2019
Des piétons affrontent le froid à Minneapolis, le 29 janvier 2019 Crédits : STEPHEN MATUREN / AFP | Date : 30/01/2019
L'accès vers le Lac Harriet est interdit à Minneapolis, le 29 janvier 2019 Crédits : Kerem Yucel / AFP | Date : 30/01/2019
Des touristes visitent Times Square dans un froid polaire à New York Date : 30/01/2019
Jen Brackman and Aaron Brackman sont sortis bien équipés pour affronter le froid à Minneapolis Crédits : STEPHEN MATUREN / AFP | Date : 30/01/2019
Des glaçons se forment à l'extérieur d'un magasin de mariage le 29 janvier 2019 à Minneapolis Crédits : STEPHEN MATUREN / AFP | Date : 30/01/2019
1/1
103029000663527498057
Eléanor Douet
et AFP

C'est une vague de froid historique que des millions d'Américains affrontent depuis lundi 28 janvier. Les chutes de neige et les températures polaires de -50 degrés Celsius provoquent de plus des perturbations dans le trafic aérien et dans les administrations.

Plus de 60 millions de personnes sont concernées par cette alerte au grand froid lancée dès lundi dans plusieurs États du "Midwest", du Dakota du Nord à l'Ohio, où pourraient être enregistrées les températures les plus basses depuis vingt ans, selon la chaîne météo Weather Channel.

Le vent glacial descendu du cercle arctique et qui se dirige vers la côte Est du pays a déjà fait au moins trois morts, selon les médias. "Dans la belle région du Midwest, les températures ressenties atteignent -60 degrés (Farenheit, -51 Celsius), le plus froid jamais enregistré", avait averti lundi soir le président Donald Trump, en remettant en cause une nouvelle fois l'impact des activités humaines sur le changement climatique: "Que diable se passe-t-il avec le réchauffement climatique mondial ? S'il te plaît, reviens vite, on a besoin de toi !".

À lire aussi
Donald Trump le 7 décembre 2018 États-Unis
États-Unis : Donald Trump voulait placer un proche à la tête d'une enquête le visant

Des solutions d'urgence

"Les tempêtes hivernales ne prouvent pas que le réchauffement climatique n'arrive pas", a répliqué sur Twitter l'Agence océanique et atmosphérique (NOAA), notamment chargée du service météorologique, avec à l'appui un dessin montrant que l'augmentation de la température des océans était justement responsable de ces épisodes de froid.

Les villes de Des Moines (Iowa), Chicago et Milwaukee devraient subir des températures pouvant tomber à -29 degrés Celsius. Pour Chicago, ce serait la première fois depuis janvier 1994, selon les statistiques de la chaîne météo. A l'aéroport O'Hare de la métropole, surnommée la "ville des vents", il a neigé quotidiennement depuis le 17 janvier, soit 13 jours d'affilée, un record depuis l'hiver 1978-1979.

À Minneapolis (Minnesota), les autorités ont ouvert des centres d'hébergement d'urgence dans les bâtiments publics et les bibliothèques, alors que les passagers des bus et des trains pourront rester à l'abri pour se réchauffer. 

Les écoles fermées dans 5 États

La vague de froid sera accompagnée de fortes rafales de vent --qui vont faire chuter la température ressentie jusqu'à -50 degrés Celsius dans le Dakota du Nord-- entre mardi et jeudi qui pourraient "provoquer des engelures sur la peau découverte en quelques minutes", selon la chaîne météo.

Le froid, couplé à la neige tombée en abondance, a provoqué dès lundi la fermeture des écoles dans le Wisconsin, le Michigan, l'Indiana, l'Illinois et l'Iowa, alors que les églises et les centres sociaux ont annulé leurs activités péri-scolaires.

Dans le Wisconsin, les tribunaux et la plupart des administrations ont fermé dès lundi. Plus de 2.000 vols nationaux ou internationaux ont été annulés pour mardi et mercredi en raison du froid, selon le site spécialisé FlightAware.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
États-Unis Météo Amérique du Nord
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7796381024
DIAPORAMA - Aux États-Unis, le Midwest affronte une vague de froid historique
DIAPORAMA - Aux États-Unis, le Midwest affronte une vague de froid historique
Plus de 60 millions d'habitants du nord-est des États-Unis affrontent des températures historiquement basses, allant jusqu'à -50 degrés Celsius.
https://www.rtl.fr/actu/international/diaporama-aux-etats-unis-le-midwest-affronte-une-vague-de-froid-historique-7796381024
2019-01-30 02:35:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/cBvF2GK7sQ1Qiqd4kLHfnw/330v220-2/online/image/2019/0130/7796381030_plus-de-60-millions-de-personnes-sont-concernees-par-cette-alerte-au-grand-froid.jpg