1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Donald Trump : des militaires trans poursuivent le président américain en justice
1 min de lecture

Donald Trump : des militaires trans poursuivent le président américain en justice

Deux associations LGBT contestent la décision du président américain de bannir les personnes transgenres de l'armée.

Donald Trump à Bedminster, dans le New Jersey, aux États-Unis, le 8 août 2017
Donald Trump à Bedminster, dans le New Jersey, aux États-Unis, le 8 août 2017
Crédit : NICHOLAS KAMM / AFP
Marie Zafimehy

Donald Trump s'en est fendu dans un tweet : il souhaite interdire aux personnes transgenres d'intégrer l'armée américaine. Face à cette décisions soudaine du président américain, deux associations défendant les droits des personnes lesbiennes, gay, bi et trans (LGBT) ont décidé de saisir la justice.

"Le Président Trump attaque sans raison les courageux membres transgenres de l'armée qui mettent leur vie en péril pour notre pays", précise le dossier intitulé Doe vs. Trump déposé mercredi 9 août à la cour fédérale de justice à Washington. À l'origine de la plainte, cinq femmes transgenres servant actuellement dans l'armée espèrent convaincre la justice que cette décision du Président viole leurs droits fondamentaux ainsi que ceux des 15.000 personnes transgenres exerçant un métier au sein de l'armée américaine.

Un "revirement politique injustifié"

Les cinq femmes à l'origine de la plainte servent dans diverses branches de l'armée depuis trois à vingt ans, précise un communiqué des deux associations "GLBTQ Legal Advocates & Defenders" (GLAD) et "National Center for Lesbian Rights (NCLR)". Elles s'émeuvent de ce "revirement politique injustifié" de la part de l'administration Trump. 

"L'année dernière, le Département de la Défense a annoncé que les personnes transgenres pouvaient servir publiquement" dans l'armée, rappelle les plaignantes. Après cette décision de 2016, une des femmes transgenres à l'origine de la plainte a confié "avoir été soulagée" et avoir avoué qu'elle était transgenre à ses officiers commandants qui ont été "très solidaires". 

À lire aussi

En août 2014, les autorités militaires elles-mêmes avaient complètement ouvert la voie au recrutement de soldats transgenres. Dans un rapport, trois anciens officiers généraux avaient conclu que le fait d'accepter les personnes transgenres dans l'armée américaine était "administrative faisable et ne serait ni fastidieuse, ni compliqué".

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/