1 min de lecture Débarquement de Normandie

Débarquement : le guide de poche des soldats Américains pour mieux comprendre la France

Le petit guide, commandé par le général Eisenhower pour ses soldats, était rempli d'informations pratiques. Son objectif : adoucir le choc culturel.

Un air d'amérique - Corbé Un Air d'Amérique Philippe Corbé iTunes RSS
>
Un Air d'Amérique du 07 juin 2019 Crédit Image : NAVY | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Philippe Corbé
Philippe Corbé
édité par Esther Serrajordia

Le débarquement du 6 juin 1944 a été le fruit d'une longue préparation technique et militaire, mais pas seulement. L'armée américaine a préparé psychologiquement ses soldats avant qu'ils n'arrivent sur les côtes françaises. Le Général Eisenhower, en charge de l'opération, a ainsi jugé utile de commander un guide de poche. Le petit livre n'est pas un guide touristique, mais presque. Il est rempli d'informations et de conseils pour amortir le choc culturel des soldats. 

Car, outre la langue, les différences de mode de vie étaient importantes entre les deux pays. 

Dedans, on retrouve quelques analogies. "La Normandie ressemble assez à l'Ohio" et "La Côte d'Azur à la Californie", par exemple. D'après le livret, le Français est "rapide mentalement, économe, réaliste, individualiste, avec peu de curiosité, respectueux du travail". Les Marseillais sont "turbulents et exaltés".

Le guide prépare à la séduction française

Plus pratique, les soldats ont pu se servir d'une table de conversion, d'un lexique de vocabulaire et d'expression comme "je voudrais manger" en phonétique. Ils ont aussi pu lire des choses plus sérieuses, sur la raison de leur venue notamment. "Nous sommes les amis des Français et ils sont nos amis, les Allemands sont nos ennemis et ils sont les leurs" est-il écrit. 

À lire aussi
Brigitte Macron est l'invitée exceptionnelle de RTL Soir jeudi 20 juin Brigitte Macron
Brigitte Macron sur RTL : "On a beaucoup ri" avec Melania Trump

Enfin, le guide prépare les jeunes hommes à la séduction française. Dans un paragraphe sur les jeunes filles françaises, on y lit : "la plupart ont moins de liberté que les filles d'Amérique. Si elles vous donnent un rendez-vous, ne vous étonnez pas si les parents souhaitent vous rencontrer". 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Débarquement de Normandie D-day Normandie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants