1 min de lecture Crise en Grèce

Crise en Grèce : Pierre Moscovici plutôt optimiste

Pour le commissaire européen aux Affaires économiques Pierre Moscovici, un accord entre la Grèce et ses créanciers est "possible" mais la balle est dans le camp d'Athènes.

Le commissaire européen aux Affaires économiques Pierre Moscovici le 17 juin 2015.
Le commissaire européen aux Affaires économiques Pierre Moscovici le 17 juin 2015. Crédit : OLIVIER HOSLET / POOL / AFP
studio-rtl
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Alors que la Grèce n'a plus que jusqu'à jeudi pour proposer des réformes, afin de trouver un accord d'ici dimanche, Pierre Moscovici a estimé ce mercredi 8 juillet qu"un accord est possible" et surtout qu'il "est nécessaire". Pour le commissaire européen aux Affaires économique un "Grexit' serait terrible", a-t-il déclaré en mettant en garde contre les "conséquences historiques" d'une sortie d'Athènes de la monnaie unique.

Interrogé sur France 2, il prévient néanmoins. "La balle, elle est clairement dans le camp des autorités grecques (...) La Grèce, sa place est dans la zone euro si elle fait les efforts qui sont nécessaires".

Garder la Grèce dans la zone euro

Peu avant la prise de parole d'Alexis Tispras devant le Parlement européen à Strasbourg, Pierre Moscovici, optimiste, affirmait avoir un débat mercredi à Bruxelles "qui pour la première fois a été à la hauteur des enjeux". "Tout le monde est mobilisé, tout le monde avec le même objectif qui est que la Grèce reste dans la zone euro", a-t-il assuré.

Il a évoqué un changement d'ambiance dans les discussions entre Athènes et ses partenaires, à la suite de l'arrivée du nouveau ministre grec des Finances Euclide Tsakalotos en remplacement du bouillant Yanis Varoufakis, détesté de ses homologues. "EuclideTsakalotos est beaucoup plus pondéré, il n'y a pas eu d'arrogance", a jugé le commissaire.

À lire aussi
Les drapeaux de la Grèce et de l'Union européenne. Allemagne
En prêtant à la Grèce, l'Allemagne a réalisé plus d'un milliard d'euros de profits

"Je ne sous-estime pas les différences. Il nous reste extrêmement peu de temps", a-t-il toutefois ajouté, soulignant "qu'il y a des partenaires de la Grèce qui sont exaspérés" d'attendre encore les nouvelles propositions promises par Athènes. "Si ces propositions n'arrivent pas, alors nous serons dans une grande difficulté", a dit M. Moscovici. "Il y a une perte de confiance depuis des mois, les Grecs doivent en tenir compte", a-t-il insisté.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Crise en Grèce Pierre Moscovici Europe
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7779038806
Crise en Grèce : Pierre Moscovici plutôt optimiste
Crise en Grèce : Pierre Moscovici plutôt optimiste
Pour le commissaire européen aux Affaires économiques Pierre Moscovici, un accord entre la Grèce et ses créanciers est "possible" mais la balle est dans le camp d'Athènes.
https://www.rtl.fr/actu/international/crise-en-grece-pierre-moscovici-plutot-optimiste-7779038806
2015-07-08 12:47:31
https://cdn-media.rtl.fr/cache/AWd6OoJ1OZSmoLWQvlZ83g/330v220-2/online/image/2015/0708/7779038888_mosco.jpg