1 min de lecture Ukraine

Crash en Ukraine : des restes de corps toujours sur le site

Plus d'une semaine après le crash du Boeing 777 de Malaysia Airlines, des restes de corps se trouvent toujours dans l'est de l'Ukraine.

Le site du crash du vol MH17 en Ukraine, le 18 juillet 2014.
Le site du crash du vol MH17 en Ukraine, le 18 juillet 2014. Crédit : DOMINIQUE FAGET / AFP
Nicolas Marischaël avec sa famille dans son atelier-boutique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

"De toute évidence, il y a des corps qui n'ont pas été récupérés sur le site. Et c'est la présence de ces corps qui fait qu'il est plus important que jamais qu'une mission internationale soit déployée sur ce site", a déclaré ce vendredi le Premier ministre australien, Tony Abbott, qui a précisé que l'implication de l'Australie dans cette région était strictement humanitaire.

"Il s'agit, je le souligne, d'une mission humanitaire. D'autres peuvent s'impliquer, s'ils le désirent, dans la politique en Europe centrale, notre objectif à nous, est d'identifier nos morts et de les rapatrier", a-t-il affirmé. Le Premier ministre a souligné que plus le temps passait, plus les corps risquaient de se détériorer et de subir des interférences, et qu'il fallait s'acquitter de cette tâche "le plus vite qu'il (nous) soit humainement possible".

L'Australie a prévu d'envoyer 190 policiers ainsi que quelques membres de la Force de défense australienne (ADF), pour participer à la mission internationale destinée à préserver le site du crash et s'assurer que tous les corps soient bien récupérés.

L'avion, probablement abattu par un missile le 17 juillet avec à son bord 298 personnes, dont une majorité de Néerlandais, transportait également 28 Australiens et neuf résidents permanents en Australie.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Ukraine Crash vol MH17 Avions
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants