1 min de lecture Crash vol MH17

Crash du vol MH17 : toutes les "victimes étrangères" identifiées

Deux nouvelles victimes du crash du vol MH17 ont été identifiées ont annoncées ce jeudi les autorités néerlandaises.

Les débris du vol MH17, abattu le 28 juillet 2014 alors qu'il survolait l'Ukraine.
Les débris du vol MH17, abattu le 28 juillet 2014 alors qu'il survolait l'Ukraine. Crédit : MENAHEM KAHANA / AFP
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Chargés de l'enquête, les Pays-Bas ont annoncé ce jeudi 11 décembre que les restes humains de deux nouvelles victimes du crash du vol MH17 en juillet dans l'est de l'Ukraine ont été identifiés. Les autorités ont également précisé que les quatre victimes devant encore être identifiées sont de nationalité néerlandaise.

294 victimes de la catastrophe MH17 au total, sur les 298, ont jusqu'à présent été identifiées a indiqué le ministère de la Justice dans un communiqué.

Deux tiers de victimes néerlandaises

Une de ces deux victimes est néerlandaise tandis que l'autre est d'une autre nationalité non spécifiée, et ce en conformité avec le souhait des ambassades concernées. Les ressortissants de 11 pays différents avaient péri dans la catastrophe aérienne.

Le vol MH17 de Malaysia Airlines, qui devait assurer la liaison Amsterdam-Kuala Lumpur, s'est écrasé le 17 juillet dans l'Est de l'Ukraine. Ses 298 occupants, dont deux tiers de Néerlandais, ont péri.

L'avion probablement abattu par un missile

À lire aussi
Les débris du vol MH17 de Malaysia Airlines qui s'est écrasé en Ukraine, le 19 juillet 2014. crash vol MH17
Le missile qui abattu le vol MH17 provenait d'une unité militaire russe

L'appareil a probablement été abattu par un missile alors qu'il survolait une région tenue par les séparatistes prorusses.

L'Ukraine et les États-Unis affirment que l'appareil a été abattu par un missile sol-air fourni aux séparatistes prorusses par Moscou. La Russie a démenti et a pointé du doigt les forces ukrainiennes.

L'avion reconstitué pour les besoins de l'enquête

Les Pays-Bas sont chargés du processus d'identification des victimes ainsi que des enquêtes sur les causes du drame et de l'enquête pénale qui doit déterminer les responsables du crash.

Les premiers débris de la carcasse sont arrivés mardi aux Pays-Bas, où l'avion sera en partie reconstitué pour les besoins de l'enquête.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Crash vol MH17 Pays-Bas Malaysia airlines
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants