1 min de lecture Royaume-Uni

Coronavirus : un médecin court 35 km avec un masque pour combattre la désinformation

VU DANS LA PRESSE - Un médecin britannique a décidé de combattre la désinformation en courant 35 km avec un masque. Son apport en oxygène n'est jamais descendu en dessous de 98%.

Port du masque obligatoire (illustration)
Port du masque obligatoire (illustration) Crédit : THOMAS COEX / AFP
Pierre
Pierre Jarnoux Journaliste

En ces temps de pandémie de coronavirus, plusieurs fausses informations circulent sur les réseaux. Lassé, Tom Lawton, médecin britannique a décidé de se rendre sur son lieu de travail en courant et en portant un masque, afin de démonter la rumeur selon laquelle cette protection "empêche de respirer".

Tom Lawton a décidé de prendre les anti-masques à leur propre jeu. Médecin à l'infirmerie royale de Bradford et s'occupant de malades souffrant de maladies respiratoires, il a décidé de rejoindre le travail en courant. 35 kilomètres à pied, tout en portant un masque, pour prouver à ses patients qu'aucun danger supplémentaire ne les guettent s'ils se protègent comme le rapporte Newsweek.

De faux rapports démontreraient que le port du masque entraîne l'hypoxie, c'est à dire un manque d'oxygène. Ses patients, concernés, lui ont fait part de leur inquiétude. Plus largement, de fausses information circulent sur le masque et ses possibles dangers.

L'apport en oxygène n'est jamais descendu en dessous de 98%

Équipé d'un oxymètre, il parcouru les 35 kilomètres sans jamais descendre en-dessous de 98% en apport en oxygène. "Ceux qui ont une maladie respiratoire et qui veulent utiliser un masque peuvent être rassurés, ce n’est pas dangereux" rassure Tom Lawton.

À lire aussi
Une personne fait ses courses dans un supermarché (Illustration). consommation
Royaume-Uni : des supermarchés rationnent leurs produits, par crainte de pénuries

Ce médecin engagé a commencé à s'attaquer à un autre mal, celui de la précarité alimentaire. Il a constaté que les banques alimentaires de Bradford étaient de plus en plus sollicitées en cette période, et il a décidé de réunir des fonds. Plus de 2.600 euros ont déjà été récoltés.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Royaume-Uni Santé Coronavirus
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants