2 min de lecture Santé

Coronavirus : un Britannique affirme s'être soigné grâce à du whisky et du miel

Un Britannique de 25 ans, touché par le coronavirus, affirme s'être guéri tout seul et sans médicaments. Son remède miracle : du whisky chaud avec du miel.

Un verre de whisky au miel (illustration)
Un verre de whisky au miel (illustration) Crédit : ROBYN BECK / AFP
Marie Gingault

Il s'appelle Connor Reed, a 25 ans et enseigne l'anglais à Wuhan, en Chine. Après avoir contracté le coronavirus, le jeune homme a décidé de quitter l'hôpital pour se soigner lui-même. Ce Britannique l'affirme, ce qui l'a guéri du coronavirus est un mélange composé de whisky chaud et du miel.

Hospitalisé il y a deux mois à Wuhan, épicentre de l'épidémie, le professeur pensait qu'il "allait mourir". Dans une interview accordée à The Sun, le jeune homme raconte qu'il a refusé de prendre les antibiotiques conseillés et qu'il s'est tourné vers une autre solution : boire du whisky chaud avec du miel "jusqu'à ce qu'il n'en reste plus". 

Originaire de Llandudno au nord du Pays de Galles, le jeune professeur vit en Chine depuis plus de trois ans et à Wuhan depuis six mois. Il y a deux mois, il a ressenti une gêne respiratoire et n'arrivait pas à se débarrasser de sa toux. 

Recette maison miraculeuse

Présentant les signes du coronavirus, l'homme s'est rendu à l'hôpital universitaire de Zhongnan dans lequel il a passé quelques jour avant d'en sortir. Connor Reed a ensuite refusé de prendre les vols de rapatriement. Il souhaitait rester dans l'épicentre du virus jusqu'à ce que les choses rentrent dans l'ordre.

À lire aussi
Un moustique qui s'apprête à piquer (illustration). moustiques
Moustiques : pourquoi certains se font-ils plus piquer ?

Pour soulager son infection, le jeune professeur a utilisé un inhalateur pour ses soucis respiratoires et s'est donc servi d'une recette rustique contre le rhume : boire du whisky chaud avec du miel.

Aucun traitement à l'heure actuelle

Le Britannique affirme que sa guérison miraculeuse est uniquement due à ce cocktail et soutient l'idée que le coronavirus peut être combattu. Son chat est lui aussi tombé malade mais n'a pas survécu. "Mon chaton a attrapé le coronavirus, a développé une pneumonie et en est mort", a-t-il confié à North Wales Live, avant d'ajouter : "Je ne pense pas l'avoir attrapé par lui, je pense que ce n'était qu'une coïncidence".

Bien que ce jeune homme soit sûr de sa recette miracle, rien ne prouve que le whisky-miel soigne les maux. Aucun traitement spécifique n'existe à l'heure actuelle contre le coronavirus. Plusieurs laboratoires dans le monde, dont parmi eux l'institut Pasteur en France, sont sur les rangs pour élaborer un vaccin. Mais il n'y en aura pas avant 2021, au mieux.

Dans la grande majorité des cas, les personnes atteintes par coronavirus 2019-nCoV guérissent seules. Rien de miraculeux donc, à ce que ce Britannique ai guéri chez lui. L'OMS rappelle que taux de mortalité du coronavirus est inférieur à 4%.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Santé Coronavirus Virus
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants