1 min de lecture Migrants

Coronavirus : premier cas dans un camp de migrants sur une île grecque

Un Yéménite âgé de 35 ans vivant dans le camp de Vial sur l’île de Chios, a été testé positif. L'homme a été placé en quarantaine dans un hôpital local.

À Lesbos, en Grèce
À Lesbos, en Grèce Crédit : LOUISA GOULIAMAKI / AFP
Aude Solente et AFP

La Grèce a annoncé, ce jeudi 13 août, avoir identifié un premier cas de coronavirus dans un camp de migrants sur une île de la mer Égée.

Selon un responsable du ministère des Migrations, un Yéménite vivant dans le camp de Vial sur l'île de Chios, qui abrite plus de 3.800 personnes, a été testé positif mercredi soir. "L'homme a été placé en quarantaine dans un hôpital local. Trente autres personnes subissent des tests", a ajouté le responsable qui préfère rester anonyme. 

C'est la première fois qu'un cas de Covid-19 a été enregistré sur les cinq camps surpeuplés et sordides, situés sur cinq îles grecques de l'Est de la mer Égée. En Grèce continentale, des cas asymptomatiques ont déjà été détectés dans des camps de migrants. 

Alors que le confinement a pris fin en Grèce début mai, les camps de migrants ont, quant à eux, toujours été confinés depuis mars. Malgré une hausse récente du nombre de cas de coronavirus en Grèce après l'ouverture des frontières à la mi-juin, le pays n'a enregistré, jusqu'ici, que 6.177 cas. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Migrants Europe Coronavirus
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants