1 min de lecture Coronavirus États-Unis

Coronavirus : en Floride, les jeunes relancent l'épidémie

Après des mois de confinement, en Floride, les jeunes adultes ont repris une vie normale et festive et participent à la flambée de cas de Covid-19.

Miami Beach, Floride (États-Unis), le 22 mars 2020
Miami Beach, Floride (États-Unis), le 22 mars 2020 Crédit : Cliff Hawkins / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP
IMG_5140
Sarah Rozenbaum et AFP

De mars à mai, le nombre d'infections dans le "Sunshine state" a été contenu, grâce au confinement. Mais en juin il a explosé, en raison de la réouverture économique de l'État, très dépendant du tourisme, et de l'afflux de jeunes vacanciers américains. 
À Ocean Drive, célèbre rue de Miami, les jeunes venus du Missouri, du Texas, de Georgie et d'ailleurs déambulent sur la plage et improvisent des soirées où l'alcool coule à flots. 


La Floride a établi un nouveau record de contaminations presque tous les jours au cours des deux dernières semaines avec une pointe à plus de 9.000 nouveaux cas vendredi 26 juin, pour un total de plus de 100.000 cas recensés. Surtout, un des chiffres les plus parlants est l'âge moyen des personnes infectées : 33 ans, contre 65 il y a deux mois.

Le gouverneur Ron DeSantis, qui avait été très lent à mettre en place des mesures de confinement au mois de mars, a expliqué cette semaine que son État faisait face à une "vraie explosion" de la maladie chez les jeunes. Le taux de positivité pour les 15-44 ans "est proche de 20%", a indiqué l'élu républicain vendredi 26 juin en annonçant l'interdiction de la consommation d'alcool dans les bars, même si la vente à emporter reste possible et que les restaurants pourront toujours servir de l'alcool.

"Il faut être vigilant" affirme le gouverneur de Floride

Certains bars avaient été pointés du doigt pour non respect de la distanciation physique au cours des derniers jours et avaient été mis en garde par l'élu républicain.

À lire aussi
Donald Trump lors d'un meeting, à Tulsa, le 20 juin 2020. (illustration) Coronavirus États-Unis
Covid-19 aux États-Unis : pour Trump, le Covid-19 n'affecte "pratiquement personne''

Le problème, explique Mary Jo Trepka, une épidémiologiste de la Florida International University, est que quand on dit aux jeunes qu'ils sont moins vulnérables face au virus, ils entendent qu'ils y sont immunisés.

Au début du mois de juin, "les gens voulaient naturellement que les choses reviennent à la normale", a résumé le gouverneur DeSantis. "Mais maintenant il faut être vigilant, notamment les jeunes porteurs" du virus.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus États-Unis Floride Jeunes
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants