2 min de lecture OMS

Coronavirus : "Ce ne sera pas la dernière pandémie", prévient l'OMS

Tedros Adhanom Ghebreyesus a rappelé que la pandémie de coronavirus ne sera pas la dernière en soulignant la nécessité de renforcer les capacités de santé publique pour éviter, détecter et limiter les urgences sanitaires.

Le directeur général de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), Tedros Adhanom Ghebreyesus, assiste à un conseil exécutif de l'OMS, le 5 octobre 2020 à Genève en Suisse.
Le directeur général de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), Tedros Adhanom Ghebreyesus, assiste à un conseil exécutif de l'OMS, le 5 octobre 2020 à Genève en Suisse. Crédit : Christopher Black / World Health Organization / AFP
Florise Vaubien
Florise Vaubien et AFP

Le patron de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a estimé, dimanche 27 décembre, que l'épidémie de coronavirus devait permettre de tirer des leçons tout en rappelant que d'autres pandémies frapperont le globe. D'après lui, les tentatives pour améliorer la protection sanitaire des populations sont "vouées à l'échec" si on ne s'attaque pas au changement climatique et au bien-être animal

"Pendant trop longtemps, le monde a fonctionné selon un cycle de panique et de négligences", a-t-il déclaré. "Nous jetons de l'argent sur une épidémie et quand elle est terminée, nous l'oublions et ne faisons rien pour empêcher la suivante", a déploré Tedros Adhanom Ghebreyesus. Il estime que si les nombreux avertissements avaient été entendus, la crise du coronavirus n'aurait pas pris de cours les autorités sanitaires des pays frappés par l'épidémie. 

Les pandémies "sont une réalité de la vie"

Pour rappel, le premier rapport annuel du Global Preparedness Monitoring Board de septembre 2019 sur le niveau de préparation aux urgences sanitaires, diffusé quelques mois avant l'apparition du nouveau coronavirus, rapportait une situation alarmante qui fragilise les pays face à des pandémies potentiellement dévastatrices.

"L'histoire nous dit que ce ne sera pas la dernière pandémie et les épidémies sont une réalité de la vie", a ajouté le chef de l'agence mondiale de santé publique estimant que la propagation de la Covid-19 "a mis en évidence les liens intimes entre la santé des humains, des animaux et de la planète". 

À lire aussi
Agnès Buzyn
Agnès Buzyn va-t-elle bénéficier d'une immunité diplomatique en rejoignant l'OMS ?

Appelant à investir dans des capacités de préparation pour éviter, détecter et atténuer les urgences de toutes sortes, Tedros Adhanom Ghebreyesus a estimé qu'il était nécessaire de renforcer les capacités de soins en investissant dans la santé publique. "Nous pouvons faire en sorte que nos enfants et leurs enfants héritent d'un monde plus sûr, plus résistant et plus durable", a-t-il jugé. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
OMS Épidémie Coronavirus
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants