1 min de lecture Royaume-Uni

Coronavirus au Royaume-Uni : les black cabs aménagés pour transporter les malades

Au Royaume-Uni, les fameux taxis londoniens prêtent main forte au système de santé national en transportant des malades.

RTL Soir On Refait le monde - Sotto RTL Soir Thomas Sotto iTunes RSS
>
Coronavirus au Royaume-Uni : les black cabs aménagés pour transporter les malades Crédit Image : Tolga Akmen / AFP | Crédit Média : Marie Billon | Durée : | Date : La page de l'émission
Marie Billon édité par Esther Serrajordia

Le Royaume-Uni déplore 616 décès supplémentaires ces dernières 24 heures, passant à 18.738 morts, et aucun assouplissement du confinement n'a été annoncé pour l'instant. L'urgence est toujours de faire face à l'afflux de malade, et pour cela les soignants peuvent compter sur l'appui des black cabs, les fameux taxis londoniens. 

Certains ont été aménagés pour ne transporter désormais que des malades du coronavirus. Dans le quartier de Peckham, au sud de Londres, une station de taxi a été improvisée. Ils sont quatre black cabs en fil d'attente. L'un deux démarre, l'application Gett vient de lui trouver un client, certainement atteint du coronavirus. 

"On travaille avec le système de santé national, quand ils estiment qu'un patient qui a des symptômes a besoin d'aller chez le docteur, le taxi va le chercher chez lui. Après le patient est soit amené chez lui dans un autre taxi, soit amené dans un autre service", explique le directeur général de Gett. 

La voiture est nettoyée à chaque fois

Kevin fait partie de cette dizaine de chauffeurs volontaires. Après chaque course, il revient à Peckam, s'éloigne d'une dizaine de mètres de son véhicule pour laisser la place à une équipe de nettoyeurs en combinaisons de protection qui désinfectent la plage arrière de son black cab. 

À lire aussi
Des centaines de personnes ont manifesté à Londres, dimanche 31 mai, contre la mort de George Floyd à Minneapolis. États-Unis
Mort de George Floyd : les manifestations anti-racistes se multiplient à travers le monde

"C'est digne d'un film d'horreur, tout est recouvert de plastique. Il y a déjà une vitre qui sépare passager et conducteur mais là tous les trous ont été bouchés, même l'air conditionné est bloqué pour que rien ne circule entre l'avant et l'arrière", explique le chauffeur. Il se sent en sécurité dans son taxi et il est aussi payé un salaire fixe alors que ces milliers de collègues dans la capitale sont quasiment au chômage technique. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Royaume-Uni Coronavirus Taxi
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants