2 min de lecture Royaume-Uni

Coronavirus au Royaume-Uni : le bilan serait deux fois plus lourd

Une estimation du "Financial Times" assure mercredi 22 avril que le bilan de la pandémie de Covid-19 au Royaume-Uni serait plus de deux fois supérieur aux 17.337 morts annoncés mardi par Londres.

Illustration de Piccadilly Circus à Londres le 9 avril 2020
Illustration de Piccadilly Circus à Londres le 9 avril 2020 Crédit : ISABEL INFANTES / AFP
Photo-Thomas-Pierre
Thomas Pierre Journaliste

Le Royaume-Uni serait-il davantage frappé par le Covid-19 que ce que les chiffres officiels laissent entendre ? C'est en tout cas ce qu'affirme mercredi 22 avril une analyse du Financial Times, selon laquelle la pandémie de coronavirus "aurait déjà causé jusqu'à 41.000 décès" dans le pays, soit plus du double du bilan officiel. 

Les chiffres publiés mardi par Londres annoncent 17.337 décès et 129,044 cas de contamination. Un comptage qui ne prend en considération que "les personnes décédées dans les hôpitaux après avoir été testées positives pour le virus", rappelle le quotidien conservateur. 

Pour avancer de tels chiffres, l'analyse du FT prend en compte, quant à elle, "les décès survenus à l'extérieur des hôpitaux", en se basant sur les données de l'Office for National Statistics (ONS), l'institut statistique britannique. 

Le pic de décès atteint le 8 avril

Le très sérieux journal britannique soutient en effet que le pic de décès au Royaume-Uni s'est produit le 8 avril dernier. La même semaine, les décès étaient 75% supérieurs à la normale, "atteignant un niveau jamais vu depuis 20 ans". Plus exactement, 18.516 décès ont ainsi été enregistrés alors que la moyenne des cinq dernières sur la même semaine était de 10.520 morts. 

À lire aussi
Les studios de la Selfie Factory à Londres réseaux sociaux
Londres : la Selfie Factory propose des studios géants pour vos photos Instagram

Ces décès "excédentaires", toutes causes confondues, dépassent dès lors de 16.952 la moyenne britannique depuis la mi-mars, date à laquelle l'épidémie de coronavirus s'est accélérée dans le pays. Sur cette base de calcul, et en extrapolant les chiffres, le Financial Times avance une "estimation prudente" de "décès excédentaires" de 41.102 morts, à la date du 21 avril. 

Cette étude britannique, dont des analyses comparables ont été menées par exemple en Turquie, pose une nouvelle fois la question de la prise en compte des morts en dehors des structures hospitalières au niveau mondial. Selon le New York Times, qui a comptabilisé les chiffres officiels de 11 pays à travers le globe (dont la France), il y aurait ainsi "au moins 25.000 morts" non-recensés du coronavirus sur le dernier mois. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Royaume-Uni Coronavirus Grande-Bretagne
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants