1 min de lecture Corée du Nord

Corée du Nord : reportage à la frontière la plus surveillée du monde

REPORTAGE - À la frontière entre les deux Corées, l'air glacial de la Guerre froide se fait toujours sentir.

3 minutes pour comprendre - 3 minutes pour comprendre La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Corée du Nord : reportage à la frontière la plus surveillée du monde Crédit Image : MARY EVANS/SIPA | Crédit Média : Philippe Corbé | Durée : | Date : La page de l'émission
Philippe Corbé
Philippe Corbé
et La rédaction numérique de RTL

On l'appelle la zone démilitarisée. C'est en fait toujours une ligne de front, l'un des derniers vestiges de la Guerre froide. On y accède par des petites routes bordées de barbelés jusqu'à un endroit encadré de miradors, d'où on peut observer une zone tampon. Cette zone démilitarisée de 2 kilomètres de large, truffée de mines, est le dernier pan symbolique du rideau de fer. Au-delà, il y a la Corée du Nord, dernière dictature stalinienne au monde.

De la frontière, on peut voir un village et trois usines, et au milieu un immense mas dans lequel est dressé un drapeau rouge nord coréen. De la musique nord-coréenne parvient jusqu'à la frontière. "C'est de la propagande de vieilles chansons avec des histoires de dévotion à leur leader", selon un lieutenant-colonel sud coréen. Le Sud envoie dans le ciel des ballons avec des denrées et des messages vantant la liberté et la démocratie.

Les présidents Obama, Bush, Clinton, Reagan sont venus inspecter cette zone démilitarisée. Trump y a finalement renoncé. On sent que tout est figé par l'air glacial de la guerre froide.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Corée du Nord Corée du Sud Guerre froide
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants