2 min de lecture Missile

Chypre : un missile russe s'est-il écrasé près de Nicosie ?

Un objet non identifié se serait désintégré en vol, provoquant un important incendie dans la région. Les autorités locales tentent de savoir à quoi il correspond, ce qu'il s'est passé et comment il a atterri sur l'île.

Un missile S-200 exposé au musée de l'armée de l'air ukrainienne à Vinnista
Un missile S-200 exposé au musée de l'armée de l'air ukrainienne à Vinnista Crédit : Wikimédia @George Chernilevsky
Leia Hoarau
Leia Hoarau
Journaliste

Un objet non identifié s'est écrasé ce lundi 1er juillet vers 1 heure du matin à Chypre, dans la partie turque de l'île. Une vive lumière a éclairé le ciel, suivie de trois fortes explosions, selon les témoignages des habitants sur Twitter. 

Un important incendie s'est ensuite déclaré dans la région de Taskent (également appelée Bouno), où la déflagration a eu lieu. Sur les lieux du crash, aucun cratère : l'objet semble s'être désintégré en vol. Bien que certains domiciles aient été évacués, aucune victime n'est à déplorer.

Forces de l'ordre et militaires se sont rendus sur les lieux pour comprendre ce qu'il s'est passé, quel est cet objet et comment il a atterri ici. 

Sur Twitter, Kudret Özersay le ministre des Affaires étrangères de la partie nord de l'île a indiqué : "Selon les informations que j'ai reçues de nos sources militaires, la cause de l'accident n'est pas liée à un hélicoptère ou à l'un de nos appareils". Dans un autre post, sur Facebook cette fois, il explique : "Les premiers éléments de l'enquête indiquent que l'explosion a été causée soit par un appareil transportant des explosifs, soit par un explosif".

Un missile syrien ?

À lire aussi
La Corée du Nord publie un cliché du lancement d'un missile balistique international
La Corée du Nord tire des "projectiles" après l'annonce de négociations avec Washington

Sur la chaîne de télévision locale Sigma TV, Andreas Pentaras, ancien général chypriote grec a déclaré : "Les premières photos du fuselage montrent des inscriptions en cyrillique, ce qui laisse penser que c'est un missile de fabrication russe. La Syrie utilisant des missiles russes, on peut avancer sans trop se risquer qu'il s'agit d'un S-200".

Les experts débattent encore sur les différentes hypothèses : le missile a-t-il rencontré un problème en cours de vol qui l'aurait fait dévier de sa trajectoire ? Ou l'île de Chypre a-t-elle été volontairement visée ? Cette dernière hypothèse semble peu probable puisque ces missiles sont programmés pour exploser dans les airs s'ils n'atteignent pas leur cible.

Le missile sol-air S-200, d'une portée pouvant aller jusqu'à 400 km, est utilisé dans le cadre de la défense antiaérienne syrienne, dont la ville de Homs est située à environ 300 km de Nicosie. Si l'identité de l'objet est confirmé par les autorités, ce sera la première fois que l'île de Chypre est directement touchée par le conflit syrien, malgré sa proximité avec la région.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Missile Mystère Chypre
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants