2 min de lecture Enquête

Chasse à l'homme au Canada : les recherches aériennes s'intensifient

Deux appareils de l'armée de l'air canadienne sont désormais déployés pour tenter de retrouver les deux fugitifs de 18 et 19 ans soupçonnés d'un triple meurtre.

Les deux fugitifs accusés d'un triple meurtre au Canada
Les deux fugitifs accusés d'un triple meurtre au Canada Crédit : ALBERTA RCMP / AFP
Eleanor Douet
Eléanor Douet

L'armée canadienne a renforcé sa capacité de reconnaissance aérienne dans la traque lancée il y a près d'une semaine dans un terrain difficile pour tenter d'arrêter deux jeunes Canadiens suspectés de trois meurtres, dont ceux d'un touriste australien et de sa compagne américaine.

Après avoir mis à disposition samedi un avion C130 Hercules, le ministère de la Défense a annoncé dimanche dans un communiqué avoir affecté un second appareil, un CP-140 Aurora, aux recherches dans la région de Gillam, près de la baie d'Hudson dans la province du Manitoba. L'Aurora est un appareil de patrouille à long rayon d'action disposant de matériel de surveillance sophistiqué dont des caméras infrarouges.

La Gendarmerie Royale du Canada (GRC - police fédérale), en charge de la traque, a poursuivi pendant tout le week-end ses efforts pour retrouver Kim McLeod, 19 ans, et Bryer Schmegelsky, 18 ans, visitant plus de 250 résidences, mais sans trouver pour le moment de trace des fugitifs qui avaient été signalés dans la région au début de la semaine dernière.

Plus de 200 renseignements en 5 jours

Dans un communiqué dimanche soir, la GRC a indiqué avoir reçu plus de 200 renseignements de la population au cours des cinq derniers jours. "Aucun n'a permis d'établir que les suspects ont quitté la région de Gillam", déclare la police, tout en continuant à juger possible qu'ils aient modifié leur apparence et que quelqu'un ait pu les aider à quitter le secteur sans les reconnaître.

À lire aussi
Bordeaux faits divers
Accident mortel de trottinette à Bordeaux : le propriétaire de la voiture mis en examen

La GRC précise que ses agents "fouillent les chalets, les cabanes, les voies d'eau et les terrains longeant la voie ferrée pour repérer tout signe de la présence des suspects". Ces recherches s'effectuent à pied ou par surveillance aérienne.

La région de Gillam est très inhospitalière, avec des zones marécageuses infestées de moustiques et fréquentée par des ours et des loups. La GRC du Manitoba a publié sur son compte Twitter une photo d'un ours polaire repéré samedi pendant les recherches à environ 200 km au nord de Gillam.

En cavale après un triple meurtre

Les deux fugitifs ont abouti dans ce village situé à plus de 1.000 km au nord de Winnipeg, la capitale du Manitoba, au terme d'une cavale en voiture de plus de 3.000 km à partir de la Colombie-Britannique.

Considérés dans un premier temps comme "disparus" après la découverte de leur véhicule incendié, les deux jeunes gens sont devenus des suspects un peu plus tard lorsqu'il s'est avéré qu'ils avaient pris la fuite.

Ils sont formellement accusés du meurtre sans préméditation d'un professeur de botanique de 64 ans, Leonard Dyck, et soupçonnés d'avoir tué un jeune Australien de 23 ans, Lucas Fowler, et son amie américaine Chynna Deese, 24 ans, dont les corps avaient été trouvés le 15 juillet le long d'une route dans le nord de la Colombie-Britannique. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Enquête Canada Amérique du Nord
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants