3 min de lecture Tourisme

Venise, Taj Mahal... 4 sites touristiques qui font face au tourisme de masse

DIAPORAMA - Le développement du tourisme mondial met en danger de nombreux sites, poussant les autorités locales à agir contre la surfréquentation.

Maya Bay, le 9 avril 2018 Crédits : LILLIAN SUWANRUMPHA / AFP | Date : 26/04/2018
10 >
Maya Bay, le 9 avril 2018 Crédits : LILLIAN SUWANRUMPHA / AFP | Date : 26/04/2018
Des touristes se prennent en photo à Maya Bay, le 9 avril 2018 Crédits : Lillian SUWANRUMPHA / AFP | Date : 27/04/2018
Maya Beach, Thaïlande, le 11 juillet 2015 Crédits : Paul Brown / Rex Featur/REX/SIPA | Date : 27/04/2018
Venise, le 6 avril 2017 Crédits : MIGUEL MEDINA / AFP | Date : 26/04/2018
Une touriste se prend en selfie à Venise, le 12 novembre 2016 Crédits : Luca Bruno/AP/SIPA | Date : 27/04/2018
Un paquebot MSC croisière à Venise le 23 janvier 2011 Crédits : ANDREA PATTARO / AFP | Date : 27/04/2018
Le Taj Mahal, le 3 janvier 2018 Crédits : DOMINIQUE FAGET / AFP | Date : 27/04/2018
Le Taj Mahal, le 20 janvier 2010 Crédits : PRAKASH SINGH / AFP | Date : 27/04/2018
Le Taj Mahal, le 3 janvier 2018 Crédits : DOMINIQUE FAGET / AFP | Date : 27/04/2018
Le village de Manarola, un des Cinque terre Crédits : Olivier Morin / AFP | Date : 27/04/2018
1/1
Éleonore de Marnhac
Éléonore De Marnhac
Journaliste

Le tourisme mondial ne s'est jamais aussi bien porté. Selon l'Organisation mondiale du tourisme (OMT), dépendante des Nations unies, les arrivées de touristes internationaux ont bondi de 7% en 2017 pour atteindre un total de 1,322 milliard. Paradoxalement, cette bonne santé inquiète les professionnels du tourisme. "Le soi-disant 'surtourisme' est devenu un problème majeur cette année", "l'industrie doit trouver rapidement des solutions", a ainsi expliqué l'IPK, cabinet qui a publié ces chiffres. 

Thaïlande, Italie, Espagne, Croatie... Autant de pays qui font fasse à du tourisme de masse, au grand dam des locaux, de l'environnement et parfois des touristes eux-mêmes. Certains ont donc décidé de prendre des mesures pour réguler l'afflux de touristes. Exemples.

1. Venise : la séparation entre les locaux et les touristes

Venise, ses gondoles, ses canaux, ses palais... et ses touristes. La ville compte 55.000 habitants mais accueille plus de 30 millions de curieux par an. Et le weekend du 1er mai est l'un des plus chargé de l'année. Venise a donc décider de réguler cette année l'afflux de touristes en les séparant des locaux. Un communiqué de la ville assure avoir dû prendre "des mesures urgentes pour assurer la sécurité du public et maintenir la ville historique de Venise vivable".

À lire aussi
Une plage en Sardaigne, en Italie (illustration) tourisme
Italie : rapporter du sable de Sardaigne peut coûter jusqu'à 3.000 euros d'amende

Ce weekend du 1er mai, certaines voies très touristiques seront donc fermées aux touristes et réservées aux locaux. Ils ne pourront ainsi pas emprunter la route principale qui mène de la gare à la place Saint Marc. Ils pourront toutefois s'y rendre via le labyrinthe des rues vénitiennes. 

Ce n'est pas la première fois que Venise prend des mesures visant à limiter le nombre de touristes. Cette année, lors du Carnaval de la Sérénissime, la ville avait instauré un numerus clausus de personnes autorisées à accéder à la place Saint-Marc pour assister à la cérémonie d'ouverture officielle, le célèbre « vol de l'ange ». À 20.000 personnes, les vigiles devaient bloquer l'accès.

2. Taj Mahal : limiter l'accès aux locaux

Même problème à plus de 7.000 km de là. Le Taj Mahal accueille entre 10.000 et 15.000 visiteurs chaque jours, un chiffre pouvant atteindre les 70.000 le week-end. Une surfréquentation qui met en péril le palais fait en marbre immaculé de la perle d’Agra et dont les fondations sont soumises à une pression de plus en plus forte due à l'augmentation de la fréquentation du site.

Début janvier, les autorités ont donc décidé de limiter à 40.000 par jour le nombre de visiteurs. Les limitations ne concerneront toutefois pas les touristes étrangers. Seuls les indiens sont en effet visés par cette mesure. Mesure dont ils pourront quand même s'affranchir s'ils acceptent de payer 1.000 roupies, soit le même prix que pour les touristes étrangers.

3. Maya Bay : interdire l'accès pendant plusieurs mois

Rendue célèbre par le film The Beach avec Leonardo Dicaprio, la plage de Maya Bay, en Thaïlande, a été victime de son succès. Accueillant 4.000 touristes par jour, l'environnement de la baie s'abîmait à grande vitesse. Selon les experts, 77% des coraux de la baie seraient en danger. Et pour leur permettre de se régénérer, le parc national de Koh Phi Phi a décidé de fermer la plage pendant quatre mois à partir de juin 2018. La plage sera donc fermée au public.

Si les bateaux seront autorisés à s’approcher du lieu paradisiaque, ils auront interdiction d’y accoster.  À l'issue de ces quatre mois, le site sera mieux protégé puisque le nombre de visiteurs sera limité à 2.000 par jour.

4. Cinque Terre : mettre la digitalisation à profit

Les maisons multicolores, la végétation luxuriante et la mer turquoise n'ont pas cessé d'attirer les touristes dans le parc national des Cinq Terres...jusqu'à ce que les autorités en aient marre. En mai 2017, le gouvernement italien a décidé de mettre en place un numerus clausus dans le parc classé au patrimoine mondial de l'UNESCO. 

Une application pour smartphone est également en test. "Cinqueterre Hiking" permet aux touristes de visualiser en temps réel les "embouteillages" qu'il peut y avoir sur les sentiers et conseille ainsi des parcours alternatifs. Selon la BBC, une liste d'attente digitale pourrait également être mise en place. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Tourisme Voyage Italie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7793182478
Venise, Taj Mahal... 4 sites touristiques qui font face au tourisme de masse
Venise, Taj Mahal... 4 sites touristiques qui font face au tourisme de masse
DIAPORAMA - Le développement du tourisme mondial met en danger de nombreux sites, poussant les autorités locales à agir contre la surfréquentation.
https://www.rtl.fr/actu/international/ces-sites-touristiques-qui-font-face-au-tourisme-de-masse-7793182478
2018-04-28 12:26:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/7uPmi6xoJXWcuvTsszMcSA/330v220-2/online/image/2018/0427/7793187486_un-paquebot-a-venise-le-7-septembre-2015.jpg