1 min de lecture Catastrophe naturelle

Caraïbes : alerte au tsunami après un séisme de magnitude 7,7

L'épicentre de ce séisme, de magnitude 7,7 sur l'échelle de Richter, a été enregistré en mer entre Cuba et la Jamaïque.

Carte de l'épicentre du séisme ressenti ce mardi 28 janvier dans les Caraïbe
Carte de l'épicentre du séisme ressenti ce mardi 28 janvier dans les Caraïbe Crédit : Capture d'écran Twitter @Prefet971
Photo Quentin Marchal
Quentin Marchal
et AFP

Une catastrophe naturelle qui sème la panique. Un séisme de magnitude 7,7 a ébranlé les Caraïbes entre Cuba et la Jamaïque ce mardi 28 janvier, déclenchant une alerte au tsunami dans la région, ont annoncé des centres américains spécialisés. L'épicentre du tremblement de terre a été localisé en mer, au sud de Cuba et au nord-ouest de la Jamaïque, à une profondeur estimée à 10 kilomètres, a indiqué l'Institut américain de géophysique (USGS), qui a révisé à la hausse une première estimation de magnitude 7,3.

Le tremblement de terre a été ressenti dans la majeure partie de la Jamaïque, ont rapporté des médias locaux, mais aussi à La Havane et dans plusieurs provinces de l'île de Cuba. Le Centre d’alerte des tsunamis dans le Pacifique, qui surveille également d'autres mers, a émis dans la foulée une alerte au tsunami.

"Des vagues de tsunami dangereuses sont possibles sur les côtes situées dans un rayon de 300 kilomètres de l'épicentre du tremblement de terre", a-t-il indiqué dans un bulletin. La secousse tellurique a produit un mouvement oblique sur la faille, ce qui atténue le risque de tsunami, a toutefois estimé l'experte Lucy Jones, sur son compte Twitter.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Catastrophe naturelle Séisme Tsunami
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants