1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Cameroun : sept morts dans un attentat suicide jihadiste
1 min de lecture

Cameroun : sept morts dans un attentat suicide jihadiste

Des terroristes proches de Boko Haram ont tué sept personnes lors d'un attentat à la bombe dans un village du nord du Cameroun, le 2 septembre. Depuis 2009, le groupe armé islamiste aurait fait 36.000 morts

Depuis 2009, les djihadistes de Boko Haram ont fait 3 millions de réfugiés au Cameroun et au Nigéria, comme ici dans le camp de Maiduguri (Nigéria).
Depuis 2009, les djihadistes de Boko Haram ont fait 3 millions de réfugiés au Cameroun et au Nigéria, comme ici dans le camp de Maiduguri (Nigéria).
Crédit : FATI ABUBAKAR / AFP
Benoît Collet & AFP

Dans le nord du Cameroun, sept habitants d'un village sont morts dans un attentat djihadiste de la mouvance Boko Haram au cours duquel un kamikaze s'est fait exploser dans la foule, le 2 septembre. 

Cet attentat survient un mois après seulement que 18 civils aient été tués et 15 autres blessés par des jihadistes lors d'une attaque contre un site de déplacés internes à Nguétchéwé, dans la même région, le 2 août.

À ce stade, le gouvernement camerounais n'a pas encore précisé s'il s'agissait de Boko Haram même ou de l'État islamique en Afrique de l'Ouest (Iswap), issu d'une scission du groupe terroriste nigérian.

"Ces attaques récentes illustrent une augmentation importante du nombre d'incidents violents dans l'extrême-nord au Cameroun, tels que des pillages et des enlèvements par Boko Haram et d'autres groupes armes opérant dans la région", souligne le Haut commissariat aux réfugiés dans un communiqué.

À lire aussi

L'insurrection de Boko Haram ("l'éducation occidentale est un péché" en haoussa, langue la plus répandue dans le nord du Nigeria) est née en 2009 dans le Nord-Est du Nigeria avant de se propager à ses voisins, au Cameroun, au Niger et au Tchad. Depuis cette date, plus de 36.000 personnes (principalement au Nigeria) ont été tuées, et 3 millions ont dû fuir leur domicile, selon l'ONU.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/