1 min de lecture Royaume-Uni

Brexit : les députés européens britanniques pourraient ne jamais siéger

INVITÉ RTL - Patrick Martin-Genier, professeur et spécialiste des questions européennes explique qu'en raison du Brexit, la campagne qui a lieu en ce moment outre-Manche pour les européennes pourrait se révéler inutile.

3 minutes pour comprendre - 3 minutes pour comprendre La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Royaume-Uni : les députés européens pourraient "ne jamais siéger", à cause du Brexit Crédit Image : FREDERICK FLORIN / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Calvi-245x300
Yves Calvi et Léa Stassinet

Les élections européennes se tiendront au Royaume-Uni le 23 mai prochain, même si les députés britanniques adoptent d'ici là un accord de Brexit, a assuré mardi 7 mai le vice-Premier ministre David Lidington. 


La Première ministre Theresa May s'était pourtant engagée à annuler ce scrutin en cas d'adoption de l'accord. La dirigeante britannique avait convoqué ce vote à contrecœur près de trois ans après le vote des Britanniques pour sortir de l'Union européenne. "Mais étant donné le peu de temps qu'il reste (...), il n'est malheureusement pas possible d'achever le processus législatif avant la date légale des élections européennes", a justifié David Lidington dans une déclaration télévisée. Car même si l'accord de Brexit était adopté par le parlement britannique, il devrait ensuite être ratifié. 

Ce qui donne lieu à une situation "kafkaïenne" et "ubuesque", explique sur RTL Patrick Martin-Genier, professeur à Sciences po et à l'Inalco. Le spécialiste des questions européennes poursuit : "On risque d'avoir des députés européens qui ne siégeront jamais au Parlement et cette campagne n'aura servi à rien". En effet, la première session plénière aura lieu le 2 juillet prochain, "et l'objectif de Theresa May est de pouvoir voter l'accord de retrait avant le 2 juillet", ajoute Patrick Martin-Genier.  

La campagne a en tout cas bel et bien été lancée outre-Manche. Nigel Farage, ancienne figure du parti pro-Brexit Ukip a créé son propre parti et fait largement la course en tête dans les sondages. Il récolte 27% d'intentions de vote. Un grand nombre de députés hostiles à l'UE devraient donc représenter les Britanniques à Bruxelles...

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Royaume-Uni Élections européennes Brexit
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants