1 min de lecture Environnement

Brésil : le cacique Raoni dans un état "stable" après une transfusion sanguine

L'emblématique défenseur brésilien de l'environnement, Raoni Metuktire, est hospitalisé depuis le jeudi 16 juillet pour un état de grande faiblesse.

Le cacique Raoni, en janvier 2020
Le cacique Raoni, en janvier 2020 Crédit : CARL DE SOUZA / AFP
Photo Quentin Marchal
Quentin Marchal
et AFP

Hospitalisé depuis le jeudi 16 juillet pour un état de grande faiblesse, le cacique Raoni Metuktire, emblématique défenseur brésilien de l'environnement, se trouve dans un état "stable" après avoir reçu une transfusion sanguine, a indiqué l'hôpital de Sinop, dimanche 19 juillet.

Âgé de 90 ans, le porte-parole des indigènes du Brésil et leader du peuple Kayapo "présente un état stable après avoir reçu une transfusion sanguine". Des examens sont menés pour déterminer la nature de l'"hémorragie gastro-intestinale" qui pourrait être à l'origine des récents problèmes de santé du cacique, a précisé l'établissement médical, situé dans le centre-ouest du Brésil.

L'hypothèse d'une contamination au nouveau coronavirus, qui a causé près de 80.000 décès au Brésil, a été écartée ce samedi 18 juillet par le président de l'ONG française Planète Amazone, qui a organisé plusieurs levées de fonds pour le peuple Kayapo

Depuis le début de la crise du coronavirus, les populations indigènes ont été durement frappées par la pandémie en raison entre autres d'une immunité faible. Plus de 16.000 autochtones ont été contaminés et 535 en sont morts, selon les données de l'APIB, l'Association des peuples indigènes du Brésil.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Environnement Hospitalisation Indien
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants