1 min de lecture Nigeria

Boko Haram : 829 otages libérés par l'armée au Nigeria

Les troupes nigérianes ont tué 25 membres de l'organisation terroriste qui sévit dans le nord-est du pays.

Des maisons brûlées par le groupe islamiste Boko Haram en juillet 2015.
Des maisons brûlées par le groupe islamiste Boko Haram en juillet 2015.
Anne-Sophie Blot
Anne-Sophie Blot
et AFP

Les forces armées nigérianes ont libéré 829 otages retenus par le groupe islamiste Boko Haram, après avoir chassé les rebelles de plusieurs villages du nord-est instable du pays, a indiqué l'armée jeudi 24 mars. "Nos courageuses troupes ont nettoyé la zone de Kala Balge des derniers terroristes de Boko Haram qui y hibernaient", a déclaré dans un communiqué le porte-parole de l'armée Sani Usman. Selon lui, les soldats ont "tué 22 terroristes et nettoyé des poches de terroristes à Wumbi, Tunish, Tilem et Malawaji. Les autres localités sont Makaudari, Daima, Buduli, Sadigumo, Jiwe, Sidigeri et les villages de Kala". 

L'armée a secouru 309 personnes retenues en otages dans ces localités, selon le porte-parole. Les militaires ont aussi attaqué les combattants de Boko Haram dans le village de Kusuma et libéré 520 autres otages. Trois membres de l'insurrection islamiste ont été tués et un autre a été fait prisonnier. 
Les violences de Boko Haram ont fait au moins 17.000 morts dans le nord du Nigeria, majoritairement musulman, depuis 2009. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Nigeria Boko Haram Terrorisme
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants