1 min de lecture Justice

Belgique : une affaire de pédophilie hors normes devant la justice

VU DANS LA PRESSE - Vendredi 24 janvier, cinq suspects vont comparaître en Belgique pour une affaire de pédophilie concernant au moins trente-huit victimes.

Le gouvernement indien mène une guerre contre la pédopornographie en ligne (photo d'illustration)
Le gouvernement indien mène une guerre contre la pédopornographie en ligne (photo d'illustration) Crédit : AFP / BAY ISMOYO
Venantia
Venantia Petillault

"Il s'agit de la pire affaire de pédophilie depuis 22 ans", s'alarme la Fondation Child Focus, qui défend les enfants disparus et sexuellement exploités, dans un quotidien belge. Vendredi 24 janvier s'ouvre un procès d'une ampleur inédite, où comparaîtront 5 hommes suspectés de pédophilie, au tribunal correctionnel de Termonde, en Flandre-Orientale. 

Cinq suspects, trois Belges, un Néerlandais et un Britannique, sont accusés d'avoir sexuellement agressés 38 victimes, identifiées sur plus de neuf millions de photos et vidéos à caractère pédopornographique. Les victimes seraient les propres enfants des suspects, leurs beaux-enfants et des enfants de connaissances. Tous auraient été filmés et soumis à des maltraitances à leurs domiciles ou dans des lieux publics. 

En 2015, la police a arrêté un Courtraisien de 34 ans, photographiant des enfants à moitié nus sur une plage, relate 7sur7. Après une perquisition à son domicile, les enquêteurs ont mis la main sur 11,7 millions de fichiers, dont certains à caractère pédopornographique. 

Des milliers de victimes non identifiées

L'enquête met en lumière d'autres personnages jusqu'à découvrir un réseau très bien organisé. Entre autre, un informaticien de 28 ans aurait classé les fichiers par type d'abus, âge et origine. Les suspects auraient opéré sur le site de chat Omeagle. Ils se seraient faits passer pour des jeune filles en envoyant des photos dénudées à de jeunes garçons afin d'enregistrer des photos d'eux. 

À lire aussi
L'artiste russe Piotr Pavlenski. justice
Affaire Griveaux : Piotr Pavlenski mis en examen et placé sous contrôle judiciaire

Pour l'instant, la Fondation Child Focus a confié au journal flamand Het Laatste Nieuws que seules 38 victimes auraient été identifiées mais qu'"il y a encore des milliers de victimes qui n'ont pas été identifiées à partir de ces photos et vidéos". 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Justice Pédophilie Belgique
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants