1 min de lecture Faits divers

Belgique : des murs d'os ont été découverts sous la cathédrale de Gand

Des murs d'os humains ont été découverts sous et à proximité de la cathédrale de Gand en Belgique. Ils datent du XVe siècle et pourraient avoir été construits pour vider un ancien cimetière.

La cathédrale Saint Bravo de Gand a accueilli cette découverte impressionnante
La cathédrale Saint Bravo de Gand a accueilli cette découverte impressionnante Crédit : Capture d'écran Google
IMG_0047
Nicolas Scheffer

Une architecture macabre vieille de cinq siècles a été découverte à Gand, en Belgique, sous et à proximité de la cathédrale Saint-Bavon, connue pour accueillir le célèbre triptyque de Jan Van Eyck L'adoration de l'Agneau mystique

C'est en réalisant des travaux pour la rénovation de l'accueil des visiteurs que des ouvriers ont fait la découverte de murs en ossements, des tibias et des os de la cuisse essentiellement, provenant de squelettes d'adultes. Des cranes ont par ailleurs été retrouvés pour combler les interstices, remarque Le Figaro

"Cette découverte est unique en Belgique", assure un porte-parole de l'équipe archéologique de Ruben Willaert bva, cité par Le Brussel Times. La découverte ne deviendra pas une attraction touristique, comme les catacombes à Paris, puisque les os seront retirés de l'édifice après une étude complète.

Des ossements du XVe siècle

Les ossements datent de la seconde moitié du XVe siècle mais la construction des murs remonterait au XVIIe et XVIIIe siècle, selon Janiek De Gryse, le chef de projet. Leur emplacement est celui d'un ancien cimetière. Les enceintes semblent avoir été construites lorsqu'une partie de l'ossuaire a été retirée pour faire de la place.
 
"Lorsque le cimetière a été nettoyé, on ne pouvait pas jeter à la poubelle les ossements. Dans la religion, les os sont particulièrement importants pour la résurrection. C'est pourquoi des murs d'os peuvent être construits à côté de cimetières", poursuit Janiek De Gryse. L'année dernière, les fouilles ont exhumé pas moins de 800 squelettes soit 5.000 kilos d'os.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Découverte scientifique Découverte
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants