1 min de lecture Belgique

Canicule : coincés dans un conteneur de cocaïne, ils appellent la police

Deux hommes soupçonnés de récupérer de la cocaïne au port d'Anvers en Belgique se sont retrouvés coincés dans le conteneur de drogue sous 40°C. Ils ont appelés la police afin d'être libérés et ont été interpellés.

Des conteneurs réceptionnés au port d'Anvers en Belgique (illustration)
Des conteneurs réceptionnés au port d'Anvers en Belgique (illustration) Crédit : EMMANUEL DUNAND / AFP
cassandre
Cassandre Jeannin et AFP

Deux hommes soupçonnés de réceptionner de la cocaïne au port d'Anvers en Belgique ont appelé la police pour échapper à la mort. En pleine canicule, ils craignaient d'étouffer dans le conteneur rempli de drogue dans lequel ils se sont retrouvés enfermés. Après avoir été libérés, ils ont été interpellés.

Les faits se sont déroulés mercredi 24 juillet sur un des quais du célèbre port de commerce belge, considéré comme le principal point d'entrée en Europe de la cocaïne en provenance d'Amérique du Sud. En milieu de matinée, la police d'Anvers a reçu un appel des deux hommes se disant "piégés" dans un conteneur métallique à l'intérieur duquel "ils retiraient de la drogue", selon un communiqué du parquet.

Il aura fallu près de deux heures pour les localiser sur le port. Ils ont ensuite été secourus par les policiers armés. Tous deux torses nus, alors qu'il faisait près de 40°C, se sont laissés maîtriser et embarquer par les forces de l'ordre. À leur sortie, des employés du port les ont arrosés d'eau pour les soulager de la chaleur.

D'après le journal local Gazet van Antwerpen, des centaines de kilos de drogue se trouvaient dans le conteneur. Placés en détention, les deux hommes n'ont pas encore donné d'explications. Ils devraient être présentés dans la journée à un juge d'instruction, selon un porte-parole du parquet, Kristof Aerts. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Belgique Faits divers Police
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants