4 min de lecture Info

Avion de Malaysia Airlines disparu : retour sur les 4 éléments clés de l'enquête

Malaysia Airlines a prévenu les familles des 239 personnes à bord du Boeing 777, qu'il n'y avait aucun survivant du vol MH370. L'appareil s'est crashé dans l'océan Indien.

Un soldat australien participe aux recherches de l'avion disparu de Malaysia Airlines, le 21 mars 2014.
Un soldat australien participe aux recherches de l'avion disparu de Malaysia Airlines, le 21 mars 2014. Crédit : BOHDAN WARCHOMIJ / POOL / AFP
Nicolas Marischaël avec sa famille dans son atelier-boutique
La rédaction numérique de RTL

Le Boeing 777 de Malaysia Airlines est tombé dans l'océan Indien, selon le Premier ministre malaisien. La compagnie a annoncé aux familles des 239 passagers à bord, qu'il n'y avait aucun survivant


"C'est avec de profonds regrets et tristesse que je dois vous informer que, selon ces nouvelles données, le vol MH370 a fini dans le sud de l'océan Indien", a déclaré le Premier ministre Najib Razak.

La rédaction vous recommande

Pendant plus de deux semaines, les enquêteurs ont déployé un vaste système de recherches pour tenter de retrouver la trace du vol MH370 reliant Kuala Lumpur à Pékin. Retour sur une enquête jonchée de difficultés

Une position éloignée de toutes zones d'atterrisage

C'est grâce aux calculs du bureau britannique d'enquête sur les accidents aérien (UK Air Accident Investigation Branch) et de l'opérateur satellite Inmarsat que la trajectoire du vol MH370 a pu être affinée
 
"Selon leurs analyses, MH370 a volé le long du corridor sud et sa dernière position connue se trouvait au milieu de l'océan Indien, a expliqué le premier ministre malaisien. Une position lointaine, éloignée de toute zone possible d'atterrissage, a-t-il poursuivi, et c'est selon ces dernières données, que l'on peut conclure que le vol MH370 a fini sa course dans le sud de l'océan Indien". 

Carte des dernières positions connues du MH370
Carte des dernières positions connues du MH370 Crédit : AFP

Des "objets" intriguants au large de l'Australie

À lire aussi
justice
Les infos de 6h30 - Drame de Puisseguin : le parquet réclame des mises en examen

L'enquête s'est concrétisée lors de la découverte d'objets repérés par un avion de recherches chinois dans le sud de l'océan Indien. Cette piste a été renforcée ce lundi 24 mars. L'Australie a récupéré deux objets supplémentaires, confortant l'hypothèse selon laquelle l'appareil se serait crashé dans cette zone.

Aux confins des océans Indien et Austral, l'opération de recherches a permis à des satellites français de localiser des objets flottants. Selon le ministère des Transports, sur ces images on voit "ce qui ressemble à des objets à proximité du couloir sud", zone possible d'une chute de l'avion dans l'océan Indien.

Une trajectoire du vol déviée

Une autre piste a permis aux enquêteurs d'élargir les zones de recherches. Selon le New York Times, le changement de trajectoire du Boeing 777 de la Malaysia Airlines n'a pas été improvisé mais a été programmé à l'avance par un ordinateur de bord, situé dans le cockpit.

Il aura donc fallu entrer sept à huit caractères dans cette machine qui se trouve entre les deux pilotes. Des données ont été "effacées" du simulateur de vol du pilote, le ministre malaisien des Transports et de la Défense Hishammuddin Hussein.

Un appareil non identifié sur les radars

Autre élément important de l'enquête : la Thaïlande aurait repéré un appareil non identifié, changeant plusieurs fois de direction au moment où le vol MH370 de Malaysia Airlines a perdu le contact avec le contrôle aérien. À 00h28 précises soit six minutes après la disparition du Boeing 777, des radars ont détecté un "appareil non identifié qui volait dans une direction sud-ouest", a déclaré un porte-parole de l'armée de l'air.
 
Cet horaire semble correspondre à la dernière transmission du transpondeur du vol MH370, quelque part entre la côte orientale de la Malaisie et le sud du Vietnam.

"L'appareil est allé plus loin vers le sud vers Kuala Lumpur et le détroit de Malacca, avant de tourner vers le nord" vers la mer Andaman, à l'ouest de la péninsule malaisienne, a-t-il ajouté. Le signal, qui "n'était pas clair et n'arrêtait pas de s'interrompre", a alors disparu, a-t-il encore indiqué.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Info Disparition Avions
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants