1 min de lecture Terrorisme

Autriche : jaloux, il fait arrêter un Syrien pour terrorisme

Le sexagénaire autrichien avait dénoncé un syrien de 29 ans comme étant un "commandant" du groupe État islamique.

Des policiers autrichiens, le 20 décembre 2016.
Des policiers autrichiens, le 20 décembre 2016. Crédit : HERBERT PFARRHOFER / APA / AFP
Léa Stassinet
Léa Stassinet
et AFP

Sa jalousie pourrait lui coûter très cher. En novembre dernier, un sexagénaire autrichien avait envoyé un courrier électronique anonyme au ministère autrichien de l'Intérieur, accusant un jeune Syrien d'être "un commandant" de l'organisation État islamique. Dans son mail, il évoque même la préparation d'un attentat à Innsbruck, à l'Est du pays.

L'homme de 29 ans est alors immédiatement interpellé dans cette ville du Tyrol par les forces spéciales autrichiennes appelées Cobra. Mais il est relâché 24 heures plus tard, lorsque son dénonciateur admet avoir inventé ces accusations simplement parce qu'il était jaloux. Il voulait en fait empêcher l'homme d'origine syrienne d'accompagner sa femme à une manifestation locale.

"Le mobile était la jalousie", a confirmé un porte-parole du parquet régional. L'Autrichien a quant à lui été arrêté fin décembre en Roumanie, lieu où il séjournait. Il encourt jusqu'à cinq ans de prison pour dénonciation calomnieuse.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Terrorisme Faits divers Autriche
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants