1 min de lecture Attentat à Berlin

Attentat de Berlin : l'antiterrorisme jugeait peu probable l'acte d'Anis Amri

L'antiterrorisme allemand avait jugé peu probable qu'Anis Amri, l'auteur présumé de l'attaque sur un marché de Noël à Berlin, commette un attentat

Une pancarte avec le message "Berlin reste soudée" est déposée près de l'église du Souvenir le 21 décembre 2016, où a lieu l'attentat de Berlin.
Une pancarte avec le message "Berlin reste soudée" est déposée près de l'église du Souvenir le 21 décembre 2016, où a lieu l'attentat de Berlin. Crédit : CLEMENS BILAN / AFP
Valentine De Brye

Le cas d'Anis Amri avait été traité plusieurs fois en 2016 par le centre allemand de lutte antiterroriste, mais sans succès... Le centre avait estimé peu probable que le jeune Tunisien commette un attentat. C'est le quotidien allemand Süddeutsche Zeitung qui met en exergue le contenu de rapports du centre.

Le journal explique que selon ce rapport, les autorités étaient au courant cinq jours avant l'attaque sur le marché de Noël à Berlin, qu'Anis Amri entretenait des contacts étroits avec les milieux jihadistes allemands et avait été affilié à un "sympathisant de l'État islamique" par la police de Dortmund.

Le rapport souligne également que les enquêteurs avait pris connaissance des recherches internet d'Amri sur les différents moyens de fabriquer une bombe tuyau mais aussi d'une discussion en ligne dans laquelle il avait proposé ses services comme kamikaze.

À lire aussi
Anis Amri, suspect principal de l'attentat de Berlin survenu le 19 décembre 2016 Attentat à Berlin
Attentat à Berlin : la police locale suspectée de falsifications

il était "soupçonné" de préparer un attentat

Par ailleurs, les experts avaient également établi que le Tunisien disposait pas moins de huit identités connues et circulait librement et régulièrement sur le territoire allemand.Des signaux plutôt révélateur de la dangerosité de l'homme qui a été tué vendredi 23 décembre à Milan, mais visiblement ces indices n'ont pas alerté le centre antiterroriste allemand, qui, sur l'échelle de dangerosité, de 1 à 8 du plus au moins dangereux, lui avait seulement attribué la note de 5.

Peu après l'attentat sur le marché de Noël de Berlin le 19 décembre dernier, les autorités allemandes avaient admis qu' Amri était connu des services de police et classé comme individu potentiellement dangereux depuis des mois. Le Tunisien avait même été placé sous surveillance policière à Berlin, de février à septembre 2016, alors soupçonné de préparer un attentat. L'affaire avait alors été classée, fautes d’éléments suffisants, selon le parquet de Berlin.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Attentat à Berlin Attentat Daesh
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7786503711
Attentat de Berlin : l'antiterrorisme jugeait peu probable l'acte d'Anis Amri
Attentat de Berlin : l'antiterrorisme jugeait peu probable l'acte d'Anis Amri
L'antiterrorisme allemand avait jugé peu probable qu'Anis Amri, l'auteur présumé de l'attaque sur un marché de Noël à Berlin, commette un attentat
http://www.rtl.fr/actu/international/attentat-de-berlin-l-antiterrorisme-jugeait-peu-probable-l-acte-d-anis-amri-7786503711
2016-12-29 18:49:01
http://media.rtl.fr/cache/PZGjfYOwzZ1BppCX87O1gA/330v220-2/online/image/2016/1222/7786401182_000-jb5qu.jpg