1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Attentat de Bamako : "J'ai du mal à croire que Fabien soit mort de cette manière", témoigne son meilleur ami
1 min de lecture

Attentat de Bamako : "J'ai du mal à croire que Fabien soit mort de cette manière", témoigne son meilleur ami

TÉMOIGNAGE - Un attentat a tué cinq personnes dont un Français, dans un restaurant de Bamako. Fabien Guyomard vivait dans la capitale malienne depuis 2007 et était âgé de 30 ans.

Un attentat dans un restaurant de Bamako, au Mali, a fait 5 morts, dont un Français, dans la nuit du 6 au 7 mars 2015.
Un attentat dans un restaurant de Bamako, au Mali, a fait 5 morts, dont un Français, dans la nuit du 6 au 7 mars 2015.
Crédit : Sebastien RIEUSSEC / AFP
Attentat de Bamako : "J'ai du mal à croire que Fabien soit mort de cette manière", témoigne son meilleur ami
01:03
Nicolas Burnens & La rédaction numérique de RTL

Après l'attentat de Bamako, samedi 7 mars, qui a fait cinq morts dont un Françaisdeux enfants et un Casque Bleu ont été tués le lendemain par des tirs de roquettes à Kidal, dans le Nord-Est du pays. Cet acte a été condamné cette nuit par les Nations unies. Le corps de Fabien Guyomard, tué samedi, devrait être rapatrié ce soir. Zacharia, son meilleur ami était à côté de lui lorsque les balles ont tué le Français. "J'étais avec lui sur la piste de danse. D'un coup, il y a des coups de feu. Par réflexe, je me suis couché par terre et j'ai rampé. J'ai sauté pour me retrouver dans un champ. J'ai ressenti la peur et l'envie de me battre pour ne pas y rester", raconte-t-il.

J'ai ressenti la peur et l'envie de me battre pour ne pas y rester

Zacharia, meilleur ami de Fabien

Zacharia explique avoir appelé Fabien sur son téléphone portable, mais sans succès. "La dernière image que j'avais de lui était celle d'un jeune qui avait vraiment la joie de vivre. Fabien était un frère pour moi. Il a toujours été là. Il était plus Malien que d'autres. Il a su s'intégrer dans la société. J'ai du mal à croire que Fabien soit mort, surtout de cette manière. Ce que je vis est un cauchemar et j'espère que je vais me réveiller", confie-t-il.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/