2 min de lecture Turquie

Attentat à Istanbul : le suspect est toujours en fuite, la chasse à l'homme continue

L'identité de l'individu responsable des 39 morts dans l'attentat de la discothèque Reina est toujours inconnue des autorités turques.

L'attaque de la discothèque "la Reina" à Istanbul a fait 39 morts, dont 15 étrangers, dans la nuit du samedi 31 décembre 2016.
L'attaque de la discothèque "la Reina" à Istanbul a fait 39 morts, dont 15 étrangers, dans la nuit du samedi 31 décembre 2016. Crédit : Halit Onur Sandal/AP/SIPA
Ambre Deharo
Ambre Deharo
et AFP

Qui est l'auteur de l'attentat d'Istanbul ? Au lendemain de l'attaque, alors que l'identité de l'assaillant reste toujours inconnue, une chasse à l'homme a été ouverte. Le suspect a ouvert le feu, le soir du réveillon, au sein de l'établissement Reina, un nightclub huppé de la ville au bord du Bosphore. Plusieurs personnes, paniquées, ont plongé dans les eaux très froides du fleuves dans une tentative d'échapper aux balles. Bilan : 39 morts, dont au moins 15 étrangers, parmi les quelque 800 personnes présentes ce soir-là, et une soixantaine de blessés. Une Franco-tunisienne et son époux tunisien figurent parmi les victimes. Le parquet de Paris a annoncé le 1er janvier avoir ouvert une enquête.

Alors que les rapports des médias faisaient état d'un individu déguisé en père Noël, le Premier ministre turc Binali Yildirim a qualifié d'"infondées" ce détail de l'affaire. Il a en revanche annoncé que l'agresseur avait laissé son arme sur les lieux et "profité de l'anarchie pour s'enfuir". Arme au moyen de laquelle le suspect a tiré entre 120 et 180 balles en l'espace de sept minutes. Il a ensuite changé de tenue et pris la fuite. Si les autorités turques ont évoqué la possibilité d'un attentat terroriste commis par les djihadistes de l'État islamique, aucune revendication n'a été recensée à l'heure où sont écrites ces lignes. Le chef du gouvernement turc a indiqué que l'enquête "se poursuit de façon très minutieuse" afin d'identifier l'assaillant. Seules quelques vidéos publiées sur les réseaux sociaux  montrent un homme faisant irruption devant l'entrée de la boîte de nuit en tirant sur les personnes présentes. Les autorités turques ont par la suite interdit la diffusion d'images de l'attaque. 

Une année 2016 sanglante pour la Turquie

L'année 2016 a mis à rude épreuve la Turquie, souvent prise pour cible. En juin dernier, 47 personnes, dont plusieurs étrangers, avaient trouvé la mort dans un triple attentat-suicide à l'aéroport d'Atatürk, également à Istanbul. En mars, un kamikaze avait causé la mort de quatre individus et blessé 36 autres devant un centre commercial de la ville. Dernièrement, le 10 décembre, un double attentat dans le centre d'Istanbul a fait 44 morts et plus d'une centaine de blessés. L'attaque a été revendiquée par un groupe radical kurde, le TAK. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Turquie Istanbul Attentat
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants