1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Arabie saoudite : l'UE demande la libération du blogueur Raef Badaoui
1 min de lecture

Arabie saoudite : l'UE demande la libération du blogueur Raef Badaoui

Dénonçant la sentence "révoltante" de 1.000 coups de fouet infligée au blogueur saoudien Raef Badaoui, le Parlement a demandé sa libération "sans condition" ce jeudi.

Une militante d'Amnesty International brandit un portrait de Raef Badaoui en Allemagne le 29 janvier 2015 (archives).
Une militante d'Amnesty International brandit un portrait de Raef Badaoui en Allemagne le 29 janvier 2015 (archives).
Crédit : AFP / TOBIAS SCHWARZ
La rédaction numérique de RTL & AFP

Le Parlement européen a demandé ce jeudi 12 février à l'Arabie Saoudite de libérer immédiatement et "sans condition" le blogueur Raef Badaoui, dénonçant la sentence "révoltante" de 1.000 coups de fouet qui lui a été infligée pour "insulte à l'islam".

Ce Saoudien de 31 ans purge une peine de 10 ans de prison, prononcée en novembre, et a été condamné à subir 1.000 coups de fouets, répartis sur une durée de 20 semaines. Son site internet avait demandé la fin de l'influence religieuse dans le royaume saoudien.

Une résolution, et quelques critiques

Dans une résolution votée par 460 voix contre 153, les eurodéputés dénoncent "un acte de cruauté révoltant des autorités saoudiennes". Ils leur demandent de "libérer immédiatement" et "sans condition" le jeune homme, lauréat 2014 du prix Reporters sans frontières pour la liberté de la presse.

Le Parlement demande également la libération de l'avocat de Raef Badaoui, ainsi que celle de "tous les défenseurs des droits de l'Homme et autres prisonniers d'opinion qui n'ont été emprisonnés et condamnés que pour avoir exercé leur droit à la liberté d'expression".

À lire aussi

Il critique par la même "la doctrine d'intolérance et d'interprétation extrémiste du droit islamique prônée par le royaume".

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/