1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Arabie saoudite : l'important remaniement gouvernemental du roi
1 min de lecture

Arabie saoudite : l'important remaniement gouvernemental du roi

L'important remaniement gouvernemental a été fait par le nouveau roi d'Arabie Saoudite qui a limogé deux fils de l'ancien roi Abdallah.

Le prince Salmane Ben Abdel Aziz devient roi d'Arabie Saoudite.
Le prince Salmane Ben Abdel Aziz devient roi d'Arabie Saoudite.
La rédaction numérique de RTL & AFP

Le roi Salmane, nouveau monarque d'Arabie saoudite, a procédé jeudi à un important remaniement gouvernemental et limogé deux fils de l'ancien roi Abdallah, a annoncé l'agence de presse officielle saoudienne.

"Le gardien des deux saintes mosquées (ndlr : Médine et La Mecque), le roi Salmane ben Abdel Aziz al-Saoud, a publié aujourd'hui un ordre royal relevant de son poste de chef du renseignement le prince Khalid ben Bandar ben Abdel Aziz al-Saoud", a indiqué l'agence.

Deux gouverneurs limogés

Cette annonce intervient une semaine après l'accession au trône du nouveau roi, à la suite du décès de son prédécesseur Abdallah à l'âge d'environ 90 ans. Un autre décret a relevé le prince Bandar ben Sultan, un neveu d'Abdallah de ses fonctions de secrétaire général du Conseil de la Sécurité nationale et de conseiller du roi.

Deux fils de l'ancien monarque ont également été limogés : le prince Mishaal, gouverneur de la région de la Mecque, et le prince Turki, qui gouvernait la capitale Ryad, selon les décrets diffusés à la télévision saoudienne.

Un nouveau cabinet de 31 membres

À écouter aussi

Un autre fils d'Abdallah, le prince Miteb, a pour sa part été maintenu à son poste de ministre en charge de la garde nationale, une armée parallèle d'environ 200.000 hommes.

Le roi Salmane, 79 ans, un des demi-frères d'Abdallah, a nommé un cabinet de 31 membres, conservant notamment le ministre du Pétrole, Ali al-Nuaimi, le ministre des Affaires Etrangères Saoud al-Faisal et le ministre des Finances Ibrahim al-Assaf.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/