1 min de lecture Immigration

Aquarius : la France accueillera des migrants présents sur le navire, annonce Madrid

L'Espagne a annoncé ce samedi 16 juin avoir accepté l'offre de la France d'accueillir des migrants de l'Aquarius, après examen de leur situation.

Une bouée de l'Aquarius en mer Méditérranée (illustration)
Une bouée de l'Aquarius en mer Méditérranée (illustration) Crédit : Sina Mir / RTL
Léa Stassinet
Léa Stassinet
et AFP

Si l'Aquarius n'a toujours pas accosté à Valence, on en sait un peu plus sur l'avenir des migrants présents à son bord. Ce samedi 16 juin, l'Espagne a annoncé qu'elle acceptait l'offre de la France d'accueillir des réfugiés, après l'examen de leur situation. "Le gouvernement français collaborera avec le gouvernement espagnol dans l'accueil des migrants de l'Aquarius", a annoncé la vice-présidente du gouvernement espagnol, Carmen Calvo, dans un communiqué. 

L'Aquarius et les deux navires transportant les 630 migrants sauvés il y a une semaine au large de la Libye naviguent actuellement dans les eaux espagnoles et sont attendus au port espagnol de Valence dimanche. Selon Madrid, "la France acceptera les migrants qui, après leur arrivée au port de Valence et une fois appliqués tous les protocoles prévus par le processus d'accueil, exprimeront leur désir de rejoindre ce pays". 

La France s'était dit prête, jeudi, à accueillir des migrants de l'Aquarius "qui répondraient aux critères du droit d'asile". La vice-présidente espagnole a annoncé avoir accepté cette proposition, "après avoir eu une conversation avec l'ambassadeur de France en Espagne". 

Macron salué par le chef du gouvernement espagnol

Arrivé au pouvoir le 1er juin après une motion de censure contre le conservateur Mariano Rajoy, le chef socialiste du gouvernement espagnol Pedro Sanchez a remercié Emmanuel Macron "pour sa coopération sur cette question" et "considère que c'est dans ce cadre de coopération que l'Europe doit répondre" à la question migratoire, selon le communiqué. 

À lire aussi
Emmanuel Macron le 17 septembre 2019 immigration
Immigration : "Macron n'a pas perdu le sens des formules condescendantes", dit Mazerolle

Une critique à peine déguisée à destination de l'Italie et de Malte, qui avaient refusé de recevoir l'Aquarius dans leurs ports. Samedi 16 juin, le ministre italien de l'Intérieur Matteo Salvini a d'ailleurs réitéré en interdisant à deux navires d'une ONG d'accoster dans les ports du pays. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Immigration Espagne France
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants