1 min de lecture Amazon

Amazon, un univers vraiment impitoyable ?

REPLAY - Un bagne pour salariés : c'est ainsi qu'un article du "New York Times" décrit le géant américain de la distribution en ligne. Jean-Baptiste Malet a consacré un livre aux conditions des travail des cadres de l'entreprise.

3 minutes pour comprendre - 3 minutes pour comprendre La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Amazon, un univers vraiment impitoyable ? Crédit Image : AFP / Archives, Joe Klamar | Crédit Média : Bernard Poirette | Durée : | Date : La page de l'émission
Bernard Poirette
Bernard Poirette et Loïc Farge

L'enquête sur le New York Times consacré aux conditions de travail des cadres chez Amazon est-elle pertinente ou pas ? Le journaliste Jean-Baptiste Malet a vécu et travaillé pendant un mois en 2013 chez le géant américain de la distribution en ligne, à Montélimar. Il a raconté son expérience dans un livre intitulé En Amazonie - Infiltré dans le "meilleur des mondes" (éditions Pluriel).

Il dresse le même constat que le quotidien américain à propos du rythme effréné auquel seraient confrontés les cols blancs chez Amazon. "Cette entreprise est organisée en fonction de l'idéologie de Jeff Bezos (son président-fondateur, Ndlr) et de son slogan : 'Work hard, have fun, make history' ('Travaille dur, amuse toi, écris l'histoire'), qui peut avoir de vraies résonances dans les entrepôts", explique Jean-Baptiste Malet.

"La productivité est observée et contrôlée à tout moment, et bien évidemment les coups de bâton pleuvent si les résultats ne sont pas à la hauteur", témoigne le journaliste.

Il faut être conscient de la violence à laquelle on assiste chez Amazon

Jean-Baptiste Malet, journaliste
Partager la citation
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Amazon Technologie États-Unis
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants