1 min de lecture Animaux

Allemagne : un serpent venimeux qui s'est échappé sème la panique dans une ville entière

À Herne en Allemagne, un cobra venimeux s'est échappé et reste introuvable depuis dimanche 25 août. La ville a invité les habitants à fermer toutes les entrées possibles de leurs logements pour éviter tout accident.

Un cobra (illustration)
Un cobra (illustration) Crédit : TONY KARUMBA / AFP
cassandre
Cassandre Jeannin Journaliste

Mieux vaut faire attention où l'on met les pieds ces derniers jours à Herne en Allemagne. Depuis dimanche 26 août, un serpent extrêmement venimeux a disparu. Il s'agit d'un cobra de plus d'un mètre de long qui a échappé à la surveillance de son propriétaire. Pour éviter un drame, la commune a pris des précautions. 

Herne a recommandé aux habitants de fermer les portes, les fenêtres et d’obstruer les systèmes de ventilation de leurs maisons afin d'empêcher l'animal de rentrer, rapporte le journal allemand Bild relayé par BFMTV. Les quatre habitations voisines de celle du propriétaire du serpent disparu ont été évacuées par mesure de sécurité.


Pour retrouver sa trace, de la farine a été déposée autour du logement afin de repérer le moindre passage de l'animal. De l'adhésif double face a également été utilisé afin de le bloquer s'il souhaitait avancer.

Le serpent échappé est un cobra monocle, l'un des plus dangereux au monde. Une seule morsure peut conduire à la paralysie voire la mort de la victime. Il est également capable d'injecter son venin en le crachant directement dans les yeux de sa proie provoquant une sensation de brûlure, un gonflement jusqu'à la cécité. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Animaux Allemagne Disparition
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants