1 min de lecture Faits divers

Allemagne: plusieurs tribunaux évacués après des alertes à la bombe

Ce mardi 7 juillet, plusieurs tribunaux en Allemagne ont du être évacués en raison d'alertes à la bombe anonymes. La police n'a pour l'heure pas trouvé d'éléments confirmant la véracité des appels.

Allemagne : des tribunaux évacués après des alertes à la bombe
Allemagne : des tribunaux évacués après des alertes à la bombe Crédit : Ina FASSBENDER / AFP
Pierre
Pierre Jarnoux et AFP

Des tribunaux dans quatre villes d'Allemagne ont dû être évacués par précaution après de multiples alertes à la bombe, ont indiqué les forces de l'ordre allemandes à l'AFP.

A Mayence, Erfurt, Wolsfbourg ou Lübeck, les employés des tribunaux ont dû quitter les lieux pour leur sécurité et afin de laisser la police enquêter. 

Le tribunal de Mayence a reçu des menaces par mail et des chiens renifleurs ont inspecté le bâtiment. Cela a également été le cas notamment au tribunal d'instance d'Erfurt où les audiences ont été suspendues pour toute la matinée. Les motifs de ces appels restent encore à déterminer.

Ces alertes font étrangement penser au procès d'un sympathisant d'extrême droite qui est soupçonné d'avoir envoyé par lettre des menaces de mort à des politiques, journalistes et fonctionnaires. Son procès qui devait se dérouler en avril avait lui aussi été perturbé par une fausse alerte

À lire aussi
L'occupant de la caravane s'en est sorti avec une brûlure aux mains. incendie
Orne : un homme se brûle en tentant de sauver son chien

Le tribunal avait reçu par fax juste avant le début du procès un message affirmant que des explosifs avaient été disséminés autour de la salle d'audience. Le fax était signé "Heil Hitler!", selon une source judiciaire. Le procès avait finalement pu débuter après une inspection minutieuse du palais de justice.

Au total, c'était 107 lettres de menaces qui avaient été envoyées à des fonctionnaires, à des tribunaux, à des commissariats, provoquant l'évacuation de ces lieux. Nombre de ces courriers étaient signés "Offensive nationale-socialiste", une référence à l'idéologie nazie.

Le procès de André M. 32 ans devrait durer jusqu'en septembre.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Allemagne Tribunaux
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants