1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Algérie : la France "salue" la décision de Bouteflika de ne pas briguer un 5e mandat
1 min de lecture

Algérie : la France "salue" la décision de Bouteflika de ne pas briguer un 5e mandat

La France, par la voix de son ministre des Affaires étrangères, a salué la décision d'Abdelaziz Bouteflika de ne pas se représenter à un cinquième mandant à la tête de l'Algérie.

Abdelaziz Bouteflika, le 15 juin 2015
Abdelaziz Bouteflika, le 15 juin 2015
Crédit : ALAIN JOCARD / POOL / AFP
Eléanor Douet & AFP

Le ministre français des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian "salue" la décision du président algérien Abdelaziz Bouteflika de ne pas briguer un cinquième mandat et de "prendre des mesures pour rénover le système politique algérien", dans un communiqué transmis lundi 11 mars à l'AFP.

"Au lendemain des grandes manifestations, qui se sont déroulées dans le calme et la dignité à travers toute l'Algérie, la France exprime l'espoir qu'une nouvelle dynamique à même de répondre aux aspirations profondes du peuple algérien puisse s'engager rapidement", ajoute le ministre dans son communiqué. 

Plus tôt, le chef de l'État algérien avait annoncé ne pas briguer un nouveau mandat et précisé que l'élection présidentielle, dont le premier tour devait se tenir le 18 avril prochain, était reportée sine die

L'annonce d'une nouvelle candidature de Bouteflika a provoqué la colère d'une grande partie de la population algérienne. Des manifestations monstres ont eu lieu à travers le pays depuis plusieurs semaines. Une contestation inédite en 20 ans de pouvoir.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/