2 min de lecture Mali

Al-Qaïda au Mali publie une vidéo de 6 otages, dont la Française Sophie Pétronin

L'humanitaire française Sophie Pétronin avait été enlevée par des hommes armés à Gao, au Mali, en décembre 2016. Aucun groupe n'avait jusqu'à présent revendiqué ce rapt.

monde-rouge-245x300 Le journal RTL La rédaction de RTL
>
Al-Qaïda au Mali publie une vidéo de 6 otages, dont la Française Sophie Pétronin Crédit Image : PASCAL GUYOT / AFP | Crédit Média : Christophe Decroix | Durée : | Date : La page de l'émission
Eleanor Douet
Eléanor Douet
et Christophe Decroix

Enfin une preuve de vie. Dans la nuit du 1er au 2 juillet, la branche d'Al-Qaïda au Mali a diffusé une vidéo dans laquelle apparaissent six otages étrangers, a annoncé SITE, un centre américain spécialisé dans la surveillance en ligne de la mouvance jihadiste. La vidéo de près de 17 minutes, non datée, a été publiée via la messagerie sur internet Telegram par le "Groupe de soutien à l'islam et aux musulmans", une organisation jihadiste.

Parmi les otages se trouve la Française Sophie Pétronin, âgée de 66 ans. À la tête d'une association d'aide à l'enfance, elle avait été enlevée le 24 décembre 2016 par des hommes armés à Gao, dans le nord du Mali. Aucun groupe n'avait jusqu'à présent revendiqué ce rapt.

Dans la vidéo, l’humanitaire demande l'aide d'Emmanuel Macron, "ce qui constitue la seule preuve que la vidéo a été tournée entre mai et juin 2017", souligne Romain Caillet, chercheur et consultant sur les questions islamistes. Sophie Pétronin explique également souffrir d'une tumeur au sein droit, qui nécessite une opération chirurgicale. 

Les cinq autres otages sont l'Australien Arthur Kenneth Elliott, âgé de 82 ans, enlevés au Burkina Faso en janvier 2015, le Sud-Africain Stephen McGown, enlevé par Al-Qaïda dans le nord du Mali en novembre 2011, le Roumain Iulian Ghergut, enlevé en avril 2015 au Burkina Faso, la missionnaire suisse Béatrice Stockly, kidnappée en janvier 2016 par le groupe jihadiste Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) et la religieuse colombienne Gloria Cecilia Narvaez Argoti, enlevée en février 2017 au Mali.

À lire aussi
CARTE SOBAME DA terrorisme
Mali : des "terroristes" accusés d'avoir tué au moins 95 civils d'un même village

Les otages sont présentés séparément dans la vidéo par un homme qui indique qu'il n'y a pas eu jusqu'à présent de négociations pour leur libération. À la fin de la vidéo, et sans formuler aucune demande, cet homme assure aux familles des otages qu'"aucune véritable négociation n'a commencé" pour leur libération, tout en affirmant que des discussions sont "toujours actives". 

Un G5 au Sahel avec Macron

Cette vidéo n'est pas diffusée par hasard, puisque c'est aujourd'hui que se tient le G5 Sahel, à Bamako au Mali. Le président Macron va rencontrer les chefs d'États de la Mauritanie, du Niger, du Burkina Faso, du Tchad et du Mali. Ce mini sommet a pour objectif de mettre sur pied une force commune anti-jihadiste d'au moins 5.000 combattants, qui viendraient en appui de ceux de l'opération Barkhane, qui traquent depuis des années les jihadistes dans le Sahel.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Mali Al-Qaïda Otages
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants