1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Affaire Harvey Weinstein : l'Académie des Oscars exclut fermement le producteur
1 min de lecture

Affaire Harvey Weinstein : l'Académie des Oscars exclut fermement le producteur

La prestigieuse institution américaine a rendu son verdict, après les accusations de harcèlement sexuel, agressions et viols portées à l'encontre du producteur.

Harvey Weinstein, l'un des plus puissants producteurs d'Hollywood
Harvey Weinstein, l'un des plus puissants producteurs d'Hollywood
Crédit : VALERY HACHE / AFP
Lucie Valais & AFP

Le couperet est tombé. Harvey Weinstein a été exclu de l'Académie des Oscars, réunie en urgence pour décider d'éventuelles sanctions. Le producteur, star d'Hollywood, est en effet au cœur d'un large scandale sexuel. Il est accusé par une trentaine de femmes de harcèlement sexuel, agressions ou viol. Et la décision de l'institution américaine est ferme et sans appel.

L'Académie "a voté (cette décision) bien au-delà de la majorité requise des deux tiers", a-t-elle annoncé dans un communiqué. "Non seulement nous prenons nos distances avec quelqu'un qui ne mérite pas le respect de ses collègues, mais nous envoyons un message pour affirmer que le temps de l'ignorance délibérée et de la complicité honteuse vis-à-vis des comportements d'agression sexuelle et du harcèlement sur le lieu de travail dans notre industrie est terminé".

Et d'ajouter : "Ce qui est en cause ici, c'est un problème profondément inquiétant qui n'a pas sa place dans notre société", a estimé l'Académie. "Le conseil de direction (de l'Académie) continue à travailler pour établir des standards d'éthique de conduite que tous les membres de l'Académie devront montrer en exemple". 

Des sanctions immédiates

Le scandale a éclaté le 5 octobre dernier, lorsque l'omerta a été brisée les témoignages de plusieurs actrices, dont Angelina Jolie, Gwyneth Paltrow ou Léa Seydoux, et par la parution d'enquêtes dans le New York Times et le New Yorker. Et les sanctions ne se sont pas fait attendre.

À lire aussi

Depuis, l'homme a été licencié de l'entreprise qu'il a cofondée avec son frère, la Weinstein Company. L'Académie du cinéma britannique a également décidé de le suspendre de son institution. L'Élysée songerait à déchoir Harvey Weinstein de la Légion d'honneur.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/