1 min de lecture Pédophilie

Abus sexuels : un ex-cardinal aurait tenté d'acheter le silence du Vatican

Theodore McCarrick, ex-cardinal américain accusé d'agression sexuelle sur un adolescent, aurait versé 600.000 dollars à de hauts responsables religieux pour acheter leur silence.

>
Abus sexuels : un ex-cardinal aurait tenté d'acheter le silence du Vatican Crédit Image : CHIP SOMODEVILLA / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
Pauline Simonet édité par Maeliss Innocenti

Deux papes et de nombreux responsables religieux auraient touché d'importantes sommes d'argent de la part de Theodore McCarrick, ex-cardinal américain défroqué l'an dernier pour avoir agressé sexuellement un adolescent dans les années 70. Il aurait ainsi versé plus de 600.000 dollars (environ 537.000 euros) à différents ecclésiastiques pour acheter le silence de la communauté religieuse.

Le Washington Post a révélé cette information ce vendredi 27 décembre. Des révélations potentiellement explosives pour l'Église américaine, voire bien au-delà. Déjà, l'an dernier, quand ce nouveau scandale de pédophilie était sorti, toute la hiérarchie de l'Église, jusqu'au pape François, avait été accusée d'avoir fermé les yeux sur le comportement prédateur de l'ex-archevêque émérite de Washington.

Au total, McCarrick, sous le coup de nombreuses plaintes internes, aurait donc versé plus de 600.000 dollars à des responsables religieux dont deux papes. Jean-Paul II aurait perçu 90.000 dollars (un peu plus de 80.500 euros) et Benoît XVI près de 300.000 dollars (environ 268.000 euros). Ces sommes ont pu être reversées à des œuvres de charité.

Selon le Washington Post, plusieurs versements auraient été faits à des destinataires directement chargés d'enquêter sur les accusations d'agressions sexuelles visant l'ancien cardinal, aujourd'hui âgé de 89 ans.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Pédophilie Église Enquête
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants